.
.

Le triomphe de la vérité

.

Relance de la filière: Gaston Dossouhoui lance la campagne de plantation de nouveaux plants de palmiers à huile


Mise en terre d’un palmier par le Ministre Dossouhoui

Le vendredi 29 mai 2020, le Ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, Gaston Cossi Dossouhoui a présidé le lancement officiel de la campagne de plantation de palmier à huile. L’activité s’est déroulée dans la ferme de Clément Mehouenou, dans la commune d’Ifangni.

Le Ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche a procédé au lancement officiel de la campagne de plantation de palmier à huile au Bénin en fin de semaine dernière à la ferme de Clément Mehouenou, à Ifangni. Une opération qui vise à permettre au Bénin de retrouver les performances glorieuses d’antan dans cette filière. Pour tout l’ensemble des acteurs impliqués, l’objectif principal est d’assurer le développement de la filière palmier à huile au Bénin. A cette occasion, le Ministre Gaston Cossi Dossouhoui, a rassuré ces acteurs que les structures décentralisées du ministère, les Agences territoriales de développement agricole, notamment le pôle 6, l’Institut National de Recherche Agricole (INRAB) à travers le Centre de Recherches Agricoles Plantes Pérennes (CRAPP), sont à leur disposition pour relever ce défi. Par ailleurs, l’État, à travers le MAEP, a mis en place par le CRAPP 920.000 graines germées auprès de 39 pépiniéristes et une production de 135.450 graines germées sur les pépinières de l’INRAB. Il a également aidé à la production par toutes les pépinières agréées du Bénin de 863.185 plants de palmier à huile sélectionnés pour 6.036 ha de nouvelles plantations. En ce qui concerne le pôle 6 dont la culture locomotive est le palmier à huile, il a acquis au profit des planteurs du département du Plateau, environ 30.000 plants sélectionnés aux fins de mise en place à prix subventionné pour couvrir près de 400 ha de nouvelles plantations. 762 producteurs de palmier à huile sélectionnés ont bénéficié d’une formation sur les itinéraires techniques de production. Pour le bon déroulement de la filière, le Ministre Dossouhoui a alors appelé les acteurs à jouer entièrement leur partition avec toute la dynamique requise pour que la filière palmier à huile retrouve ses lettres de noblesse dans l’économie nationale. Un message qui est sans doute bien compris par le Président de la Fédération nationale des producteurs de palmier à huile. « Le lancement de la campagne de plantation est pour nous un évènement spécial, un grand jour. Le palmier à huile avait fait la gloire de notre pays. Nous avons perdu ce prestige. Nous nous battons maintenant pour reprendre notre place d’antan. Le Chef de l’Etat a vu juste en donnant un pôle entier au développement de cette filière. C’est le lieu de le féliciter », a souligné Lawani Arouna. Pour Gwladys Tossou Lokossou, Directrice Générale de l’ATDA, pôle 6, les actions se mènent depuis bientôt quatre ans pour que le palmier à huile béninois refleurisse à nouveau afin d’accroitre l’économie béninoise.

Edwige Totin

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *