.
.

Le triomphe de la vérité

.

Projet de construction d’un marché local: Les acquéreurs de Kansounkpa Suite dénoncent la prise en otage de leurs terres


Le projet d’implantation d’un marché à Kansounkpa Suite n’est pas du goût des acquéreurs de parcelles de cette localité. Ils y voient, une initiative qui ne respecte aucune procédure réglementaire en matière d’expropriation des terres par les autorités communales. Selon les explications de Moïse Amoussou, président des acquéreurs de parcelles de Kansounkpa Suite, si l’on veut exproprier, la procédure à suivre est de lancer d’abord les enquêtes commodo et incommodo, après vient l’étape de déclaration d’utilité publique suivie des résultats de l’enquête commodo et incommodo. C’est après ces différentes étapes que les négociations commencent. Mais ce qui est observé dans le cas dans cette localité, l’utilité publique est déjà lancée, les enquêtes commodo et incommodo sont lancées par la suite et sans résultats, les autorités sont directement allées à la fixation des prix. A le croire, c’est le 2 août 2019 qu’ils ont appris qu’on implanterait le marché de gros à Akassato dans la commune d’Abomey-Calavi. Mais grande a été leur surprise que déjà le 5 août 2019, l’enquête est lancée sans aucune précaution. « Les parties qui doivent normalement participer à l’enquête ne sont même pas prévues. La procédure est donc bancale et à la date d’aujourd’hui, nous réclamons avec force, les résultats de l’enquête commodo et incommodo», a insisté Moïse Amoussou. Les acquéreurs affectés par ledit projet réclament ainsi que justice soit faite face à cette situation. Ayant appris que l’appel d’offre dans le cadre de ce projet est déjà lancé, ces acquéreurs s’indignent davantage contre le non-respect de la procédure normale. « Il faut nécessairement qu’il y ait un juste dédommagement. Pendant qu’on ne les a même pas encore dédommagés, l’appel d’offre est déjà lancé et les gens veulent acheter ça », déplore-t-il. Les acquéreurs  invitent les autorités au plus haut niveau à se saisir de ce dossier afin que leurs exigences soient satisfaites.

Laurent D. KOSSOUHO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *