.
.

Le triomphe de la vérité

.

Installation prochaine des conseils communaux et municipaux: Intenses discussions entre Progressistes et Républicains


Des responsables au plus haut niveau du Bloc Républicain (BR) et de l’Union Progressiste (UP) ont engagé depuis lundi dans la matinée d’intenses discussions, à la suite de la proclamation des résultats des communales 2020 par la Commission électorale nationale autonome (Cena). Les concertations se tiennent au siège de l’UP, sis à la Place Bulgarie à Cotonou et seraient essentiellement consacrées à l’installation des nouveaux conseils communaux avec l’élection des maires et ses adjoints. Selon des sources proches aux deux partis, il s’agirait surtout pour les progressistes et républicains de déterminer un terrain d’entente sur la répartition des postes de maires, ses adjoints et les chefs d’arrondissements, étant donné qu’ils appartiennent tous à la même famille politique. L’UP ayant obtenu 39,97% des suffrages au plan national et le BR 37, 38%, tous les deux disposent des sièges considérables dans bien de communes du Bénin pour convoiter plusieurs postes de maires. Mais, il va falloir tout arbitrer pour éviter des grincements de dents et des frustrations au grand bonheur du troisième larron qu’est le parti FCBE qui pourrait capter à son avantage quelque désaccord entre progressistes et républicains pour se faire prévaloir. S’il est vrai que les responsables des deux partis élaguent déjà toute éventualité de négociation avec FCBE pour assurer une majorité qualifiante en vue de décrocher des fauteuils municipaux, des réticences ne seraient pas moindres en leur propre sein. D’où ces discussions qui se sont poursuivies encore hier jusque tard dans la soirée entre progressistes républicains pour tout peaufiner et gagner le maximum de fauteuils municipaux dans tout le pays.
De toutes les façons, si à bien d’endroits comme Parakou où le parti FCBE dispose de 17 sièges sur 33, à Bantè 18 sur 25, Kandi 18 sur 29 ou encore Bembèrèkè, 14 sur 25, plusieurs autres communes sont dans l’escarcelle de l’UP ou du BR avec un nombre considérable de conseilleurs communaux ou municipaux élus au soir du vote du 17 mai dernier.
Du reste, pour qui connaît Talon, un fin stratège et un homme de méthode, il ne laissera pas sa troupe politique divaguer en ces moments cruciaux d’installation des conseils communaux, qui déterminera la suite des nouvelles donnes politiques qu’il a réussi à faire imprimer à la démocratie béninoise depuis avril 2016 où il préside aux destinées de ce pays.

Christian Tchanou

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *