.
.

Le triomphe de la vérité

.

Persée du parti Fcbe aux communales/loi sur le statut de l’Opposition: Le SEN/FCBE Paul Hounkpè probable Chef de file de l’Opposition


Au regard des tendances provisoires issues du scrutin pour les communales et municipales du dimanche 17 mai dernier, le parti Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) a confirmé son ancrage sur l’échiquier politique national en raflant d’importantes voix dans la plupart des communes et en s’imposant comme la force majoritaire dans près d’une quinzaine de communes. Ce score, qui reste à être confirmé par la Cena,  montre que les militants désavouent les frondeurs du Parti et donnent raison au camp du Secrétaire exécutif national Paul Hounkpè qui a su vite prendre les choses en main pour permettre au Parti d’obtenir son récépissé d’existence afin de prendre part aux élections communales et municipales du dimanche dernier. Le Parti Fcbe se révèle ainsi comme la principale force d’Opposition et son Secrétaire exécutif national Paul Hounkpè pourrait être le Chef de file de l’Opposition conformément à la loi sur le statut de l’Opposition qui dispose en son Article 7que : « Est enfin considéré comme l’un des chefs de I‘opposition, tout chef de parti politique de l’opposition représenté ou non à l’Assemblée nationale mais ayant totalisé ou moins l0% des suffrages exprimés I’ issue des dernières élections législatives ou communales » Mieux, l’article 8 de la même loi dispose également que « est désigné chef de file de l’opposition, le chef du parti politique de I ‘opposition ayant obtenu le plus grand nombre d’élus communaux ». Les résultats de ces communales et municipales, quoique provisoires, montrent également que le Parti Fcbe règne en maitre dans plusieurs communes notamment dans la région septentrionale, malgré la démission du leader du parti qui a aussi appelé au boycott desdites élections. Ces résultats obtenus sans la participation du leader charismatique des Fcbe, Boni Yayi aux activités du Parti prouvent que les Verts cauris conduits par le Sen Paul Hounkpè auraient pu faire plus mal si leur leader avait mouillé le maillot cauri lors de la campagne électorale. Mieux, ces résultats qui confirment la force du Parti témoignent de ce que son leader aurait pu renoncer à son projet de démission pour accompagner ses jeunes frères qui ont démontré leur capacité à conduire le Parti pour des résultats valorisants.

Laurent D. KOSSOUHO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *