.
.

Le triomphe de la vérité

.

Classement des centres de formation sportive au Bénin: Les explications de Imorou Bouraïma


Imorou BOURAIMA, le DSFS

Après la publication du tableau de classification des centres de formation sportive que la DSFS a élaboré, certaines voix marquent leur désaccord. Elles disent ne pas comprendre ce qui a motivé ce classement et comment il a été produit. Le directeur des sports et de la formation sportive, Imorou Bouraima alors interrogé, a donné quelques précisions. D’abord, il a informé que rien n’est fait sur le coup du hasard ou par complaisance.  « Tout ce qui est fait est dans l’optique d’amener les centres à améliorer les conditions et la qualité de formation pour atteindre le niveau idéal d’une structure capable d’offrir une véritable formation de qualité  « , a-t-il déclaré avant de revenir sur les critères. « Le classement dans le tableau prend en compte 4 grands aspects. On a les infrastructures, la qualité de la formation sportive, la formation scolaire ou métier et enfin les résultats au plan sportif et l’efficacité du centre dans le placement des pensionnaires dans les clubs », a souligné le directeur qui a ensuite apprécié le niveau du centre St Louis de Kraké  qui se rapproche  de l’idéal recherché. « Au niveau du premier critère ; celui infrastructurel, le centre St Louis de  Kraké est le meilleur en bâtiment et aire de jeu. Parlant de la qualité de la formation, c’est ce centre qui vient également en tête. Il dispose aujourd’hui du personnel le plus qualifié au Bénin.  Edmé codjo est le Directeur Technique du centre  et fait partie des experts qui ont élaboré le guide de la formation sportive qui est le document référence que nous avons demandé à chaque centre de suivre », a renseigné le Dsfs. Abordant le point de la formation scolaire ou métier, le directeur a fait savoir que le centre St Louis a la classe du CM2 et a inscrit ses pensionnaires du secondaire dans un collège à l’instar de plusieurs autres centres, sauf ceux qui ont leur propre école comme Cepa foot, Divinité suprême et Bès académie. Mais l’objectif étant le sport, ce volet a un coefficient 2 alors que les deux premiers sont coefficiés 3. Ce qui a encore milité en faveur du centre St  Louis, ce sont les résultats au plan sportif. « Au niveau des résultats au plan sportif et l’efficacité du centre dans le placement des pensionnaires dans les clubs, le centre St Louis a été champion pour les deux dernières éditions du tournoi des centres de formation et a réussi à placer des joueurs du centre dans son équipe première et même à l’extérieur et dans l’équipe nationale (Youssouf Assogba) tout comme les centres Tanekas, BES Académie, CNFS », a renchéri le directeur qui invite les promoteurs des centres à continuer par travailler suivant les recommandations de la Dsfs. Pour l’instant, ce travail vise à assainir et rendre performant le secteur de la formation à la base. Des recommandations ont été faites à l’encontre de chaque centre. A la prochaine inspection les efforts fournis par chaque centre pour corriger les reproches faits à chaque centre seront appréciés et la catégorisation et le classement seront actualisés après chaque inspection. A terme, on passera à la fermeture des Académies ou centre  qui ne s’amélioreront pas après deux ans pour atteindre tout au moins la catégorie 2 à défaut de la catégorie 1.

A.H

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *