.
.

Le triomphe de la vérité

.

Lettre ouverte du CNPA-Bénin sur des cas de traitements injustes: Les Patrons de presse expriment leur indignation à Talon


Évariste Hodonou, Président du CNPA

Lettre ouverte sur des actes d’injustice contre la presse écrite
Le CNPA exprime son indignation au Président Patrice Talon
Dans une lettre ouverte, le Conseil national de la presse et de l’audiovisuel (Cnpa) du Bénin a exprimé au Chef de l’Etat, Patrice Talon, ses vives indignations sur les traitements injustes réservés à la presse écrite depuis qu’il est au pouvoir. « …..Excellence Monsieur le Président de la République, après quatre (04) ans d’exercice, il nous semble, du moins, dans les faits, que toutes ces bonnes intentions, paraissent comme des vœux pieux. Ces constats à notre sens, se trouvent, malheureusement corroborés par plusieurs faits et évènements qui nous font dire que la presse béninoise dans son ensemble est lésée, discréditée, marginalisée, bafouée et désintégrée pour des raisons énigmatiques qui ne cessent de susciter des interrogations et des suspicions au sein des professionnels des médias. » Le Cnpa dénonce également ce qu’il considère comme plus grave : « On en était là, lorsque la HAAC, dans sa décision en date 22 avril 2020, sur la gestion de la campagne médiatique du scrutin du 17 Mai 2020, a imposé à la presse écrite privée, de boire le calice jusqu’à la lie. Autrement, la presse écrite privée est interdite de couvrir et de relayer la campagne électorale dans le cadre des joutes prochaines. Et pourtant, il y a une complicité traditionnelle entre les médias audio¬ visuels et la presse écrite publique comme privée ! » Lire ci-après l’intégralité de ladite lettre ouverte.

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *