.
.

Le triomphe de la vérité

.

Combat aux côtés de l’UP aux Communales de 2020: Jacques Ayadji explique son choix aux militants de Moele-Bénin


Jacques Ayadji, Président du Moele-Bénin

Après le rejet de son dossier au niveau de la Commission électorale nationale autonome Cena et débouté par la Cour suprême, le parti Mouvement pour l’émancipation des élites engagées (Moele-Bénin) fera le combat pour les élections communales du 17 mai prochain aux côtés de l’Union Progressiste (UP). Ainsi en a décidé le bureau politique que dirige l’ancien syndicaliste Jacques Ayadji, après des pourparlers avec les responsables de l’UP. En effet, c’est à l’issue d’une déclaration conjointe que le parti Moele-Bénin s’est engagé à soutenir les candidats du parti Union Progressiste dans le cadre des élections communales et municipales du 17 mai prochain. Dans cette déclaration, signée des présidents Jacques Ayadji du Moele-Bénin et Bruno Amoussou de l’UP, l’Union Progressiste tout en saluant la décision de haute portée politique du Moele-Bénin, l’a appréciée comme « une contribution importante à la promotion, à la primauté et au triomphe des combats d’idées et de propositions dans la conduite des activités politiques ». Remerciant Moele-Bénin pour ce saut important dans l’action politique, l’UP a souligné que « cette vision novatrice ouvre de nouvelles perspectives à la satisfaction des aspirations du peuple béninois ».
Dans cette perspective, les deux partis ont décidé de mettre en place un Comité paritaire chargé de la rédaction d’une feuille de route et de préciser les mécanismes d’actions communes des militants dans les circonscriptions électorales que sont les arrondissements. Tout en réaffirmant leur autonomie existentielle et organisationnelle, le parti Moele-Bénin et l’Union Progressiste ont salué la réforme du système partisan. Ils entendent contribuer à sa mise en œuvre dans un esprit de grande ouverture et d’engagement politique.

Jacques Ayadji explique son choix à ses militants

Après la déclaration conjointe du dimanche dernier au cours de laquelle le parti Moele Bénin demandait à ses militants de travailler avec le parti Union Progressiste dans le cadre des communales du 17 mai 2020, le président Jacques Ayadji fait une autre déclaration le mardi 21 avril pour expliquer le fondement du choix qu’a fait son bureau politique. En effet, « il s’agit entre autres de notre appartenance commune à la même famille politique, la mouvance présidentielle ainsi que des proximités de visions et des idéaux » dira Jacques Ayadji en s’appuyant également sur la consultation faite par le bureau politique avec la base de Moele Bénin. C’est dire donc que le parti, malgré avoir rejeté l’appel de pieds de Lazare Sèhouéto lors du congrès d’Abomey, fini par épouser les idéo du parti et s’aligne derrière la liste UP pour les communales prochaines. C’est peut-être une ouverture vers la fusion cachée des deux partis. Lire la déclaration de Jacques Ayadji, président de Moele Bénin

DECLARATION DE PRESSE DU PARTI MOELE-BENIN

Cotonou, le 21 avril 2020, Siège national.

Mesdames et Messieurs les membres du Bureau Politique National de MOELE-BÉNIN,
Mesdames et Messieurs les membres du Bureau Directeur National de MOELE-BÉNIN,
Chers Responsables à divers niveaux de MOELE-BÉNIN,
Chers Militants et Sympathisants de MOELE-BÉNIN,
Mesdames et Messieurs les journalistes,
Seuls ceux qui osent échouer avec grandeur peuvent réussir avec grandeur Robert KENNEDY.
Oui ! MOELE-BENIN vient doser échouer avec grandeur pour, sur les traces de Robert KENNEDY, réussir avec grandeur!
Le dimanche 19 avril 2020, deux partis de notre arène politique ont scellé un partenariat qui fera certainement date dans l’histoire politique de notre beau pays, le Bénin.
Le Mouvement des Elites Engagées pour l’Émancipation du Bénin, MOELE-BÉNIN, et l’Union Progressiste, UP, se sont librement donné la main en vue de la conquête des 77 conseils communaux et municipaux au soir du scrutin du 17 mai prochain.
Cet acte de haute portée historique et politique est la manifestation concrète du soutien de MOELE-BÉNIN, de ses militants et sympathisants à l’Union Progressiste et à ses 3630 candidats dans le cadre de ces joutes électorales. Ce soutien, faut-il le rappeler, est dabord le choix des militants, de la base au sommet.
En effet à la suite du rejet de la déclaration de candidature de MOELE-BENIN, dans les conditions que vous connaissez et sur lesquelles nous estimons quil nest point utile de tergiverser, la Direction du parti a entrepris une large consultation des militants et sympathisants, à tous les niveaux, pour décider ensemble de la conduite à tenir. A l’arrivée, cette consultation populaire a abouti au choix de l’Union Progressiste. Il est donc de notre devoir de traduire dans les faits et les actes cette volonté, et cette expression des militants et sympathisants.
Au-delà de cette volonté exprimée des militants, d’autres considérations, non moins importantes, ont contribué à un choix responsable de notre parti. Il s’agit entre autres de notre appartenance commune à la même famille politique, la mouvance présidentielle ainsi que des proximités de visions et des idéaux.
Toutefois, les deux partis, MOELE-BÉNIN et UP, gardent dans le cadre de cette collaboration politique, leur autonomie existentielle et organisationnelle. Comme il a été convenu, les deux formations mettront ensemble leurs réflexions et stratégies pour le succès de cette initiative politique. Les membres du comité paritaire sont déjà identifiés de part et d’autre pour la mutualisation des idées.

MOELE-BÉNIN: NEVER DOUBT!
DANS LA VÉRITÉ NOUS TRAVAILLONS POUR LA PATRIE!
JE VOUS REMERCIE

Yannick SOMALON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *