.
.

Le triomphe de la vérité

.

Corina-K: La pierre angulaire du Gospel béninois


L’artiste chanteuse Corina-K

Elle fait de la musique Gospel. Elle compte devenir une grande voix dans ce rythme. Elle, c’est Corina-K, l’une des voix montantes de la musique Gospel du Bénin. Née le 21 septembre 1992 à Cotonou au Bénin, d’une famille chrétienne catholique de cinq enfants dont le père graveur mécanique est originaire d’Abomey-Calavi, et la mère infirmière est originaire de Ouidah, Corina-K tire son nom d’artiste de l’assemblage de son nom à l’Etat civil, Linda Corinne Sèna KOUMAGNON. Ce qui signifie : Jeune fille d’AKPOVO et de KOUMAGNON.

Mais pourquoi la musique et surtout du Gospel ? La belle histoire entre Corina-K et la musique débute dès son bas âge, où déjà à l’âge de 07 ans, la jeune fille était très attirée par les rythmes musicaux en rapport avec Dieu, grâce à ses parents tous deux membres de la chorale grégorienne. Habitée par cette passion de la musique religieuse, elle entre en 2002 après l’obtention de son Certificat d’Etude Primaire (CEP), dans la chorale des enfants du Lycée Toffa 1er de Porto- Novo. Elle en devient maîtresse de chœur un an plus tard, avant de se lancer dans la composition de ses premières chansons. Poursuivant sur la même lancée, elle participe à la chorale des enfants de la Paroisse Sainte Thérèse Pk6 de Cotonou en 2007, et travaille depuis 2011 avec la chorale des jeunes de la Paroisse Sainte Anne d’ Agbalilamè de Sème Podji. Décidée à se faire un nom dans le gospel comme Anna TEKO, ou être à l’image de la star nigériane Lara GEORGE son idole, Corina-K se forme pendant plusieurs années en tant que choriste et lead vocal, s’adonne aussi à cœur joie au cours de piano, et s’exerce pendant longtemps aux performances vocales extraordinaires de Céline Dion, Déborah Lukalu, Angélique KIDJO. Dans le même temps, tout en participant à de nombreux concours notamment le Jubilé Star en 2011, le Podium vacances de 2012 et la voix d’Ange en 2013 ; Corina-K est restée très attachée à ses études secondaires effectués au Collège privé « Le Jardin des Elus » où elle décroche le BEPC en 2009 puis le BAC série A2 2012. Auteure-compositrice, chanteuse, interprète et chorégraphe, un an après l’obtention de son diplôme de BTS en Communication d’entreprise à ISM Adonaï, elle concrétise son rêve d’être chantre de l’Éternel, en mettant la mise sur le marché discographique en novembre 2015, son premier album de huit (08) titres intitulé « Amour Divin », à la salle FITEB de Cotonou ex-ciné vogue. Au cours de cette même année, Corina-K se retrouve aux côtés de l’artiste Prince Sèdo dans son morceau dénommé « Sèssi Shé » fait dans du « tchink system » qui connait un franc succès dans le milieu du showbiz béninois. En 2016, elle fait sensation grâce à un nouveau single vidéo dénommé « Noumia », exécuté dans du « Funk », où elle demande expressément de toujours recourir à la prière tout en n’oubliant pas de sanctifier le jour du Seigneur, tel qu’il est recommandé par Dieu. De ce part, elle commence par s’imposer dans le monde de la musique gospel béninois et grâce à la sortie en 2018, d’un deuxième single vidéo titré « Sôdé », réalisé dans le rythme ZINLI d’Abomey, qui fait une entrée fulgurante sur les chaînes de Télévision et stations Radio du pays. Encore appelée la Pécheresse Elue, Corina-K chante non seulement dans ses langues nationales telles que : le Fon, le Goun, le Mina ou le Yoruba, mais aussi dans les langues étrangères comme le Français, l’Anglais et le Lingala. Et ce qu’elle présente comme rythme, est un parfait mélange de la musique moderne fusionnée avec les rythmes ancestraux de son pays natal le Bénin (du tradi-moderne), à travers lesquels, elle loue les merveilles de Dieu, et envoie des messages d’amour, d’espoir, et de conversion suivant les prescriptions Bibliques. Aujourd’hui plus qu’hier, la voix de la Pécheresse Elue, se prépare encore cinq ans après le lancement du premier album, à faire vibrer les cœurs des passionnées de la musique avec la sortie d’un second album en cours de finalisation. De plus, elle ambitionne devenir la pierre angulaire de la musique gospel au Bénin qui ne cessera de louer le nom du Seigneur tant qu’elle respire par des chants nouveaux et la danse afin de mériter toutes les marques d’affection provenant de ses nombreux fans éparpillés sur toute l’étendue du territoire béninois ainsi que dans la sous-région.

Anselme HOUENOUKPO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *