.
.

Le triomphe de la vérité

.

An 4 de gouvernance: L’Honorable Agoua salue les prouesses de Talon


L’He Edmond Agoua

« Sans tambour ni trompette, le Président Talon a surpris plus d’un. Nous devons l’encourager à maintenir le cap ». C’est en ces termes que s’est exprimé le Député Up, Edmond Agoua à l’occasion des 4 ans de gestion du pouvoir par le régime de la Rupture. Très satisfait des résultats des quatre années de gestion du président Patrice Talon, l’élu du peuple n’a pas manqué de mots pour apprécier les réalisations du Président de la République. Économie, énergie, santé, sécurité, éducation, l’eau, infrastructures, sont entre autres les principaux secteurs dans lesquels, le Député de la 10è circonscription électorale a noté de grandes avancées dans la gouvernance Talon. Pour lui, c’est grâce aux réformes courageuses du Président Talon qu’aujourd’hui, le Bénin est sorti du lot des 25 pays les plus pauvres. Par ailleurs, il fait observer que la bonne santé de l’économie a par exemple un impact positif sur le secteur énergétique avec l’absence des délestages, le projet Maria Gléta 2 qui est désormais une réalité et Maria Gléta 3 qui est annoncé. Dans le secteur de l’eau, l’Honorable Edmond Agoua a salué les prouesses réalisées par le gouvernement du président Talon pour apporter de l’eau potable au Bénin en général et en particulier dans le département des Collines. Sur le plan des infrastructures, il a évoqué la mise en œuvre du projet asphaltage, la construction de 22 stades sur toute l’étendue du territoire national et dont les travaux évoluent activement, le démarrage des travaux de construction des grands marchés du Bénin  et  bien d’autres. Selon ses explications, c’est bien sous le régime du président Patrice Talon que le Bénin a retrouvé sa marque de démocratie. Dans le secteur de la santé, il a également noté beaucoup d’avancées et surtout l’offensive sanitaire contre le covid-19. Il a également dressé un bilan positif dans le secteur de la sécurité avec les patrouilles régulières de la police républicaine qui garantit la libre circulation des personnes et des biens d’une part et d’autre part, celui de l’éducation avec l’avènement des cantines scolaires ainsi que la mise en place du Conseil national de l’éducation (Cne) qui est un outil de réflexion stratégique pour repenser le système éducatif national. « Avec ce qui est réalisé, même si le président Patrice Talon ne se présente pas à la présidentielle de 2021, les gens iront le chercher », a conclu le parlementaire.

Laurent D. Kossouho

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *