.
.

Le triomphe de la vérité

.

Ouverture de la 1ère session ordinaire de 2020 de l’Assemblée nationale: Un impressionnant dispositif contre Covid- 19


Louis G. Vlavonou lors de l’ouverture de la 1ère session ordinaire

Conformément aux dispositions des articles 87 et 85 de la constitution et 4 du règlement intérieur, le Président de l’Assemblée nationale a procédé à l’ouverture de la première session ordinaire de l’année 2020. Comme annoncée cette ouverture a été sobre avec à la clé le respect par les députés des mesures barrières du Covid-19.

Une rentrée parlementaire toute particulière, c’est ce qu’ont connu les députés de la 8ème législature ce mardi 7 avril 2020 au palais des gouverneurs à Porto-Novo. Pour la première fois dans son histoire et en raison des mesures préventives contre la propagation du coronavirus, l’Assemblée nationale du Bénin fait sa rentrée parlementaire sans ses invités habituels, les membres du corps diplomatique et consulaire, les présidents d’institutions de la République, la Chefferie traditionnelle, les têtes couronnées, les sages et notables de la ville de Porto-Novo. De même, tous les députés étaient soumis au lavage des mains et au contrôle de température avec le thermo flash à l’entrée principale du parlement. A l’intérieur de l’hémicycle, ils sont disposés à un mètre l’un de l’autre avec les masques au nez. De plus, contrairement à ce qui se faisait par le passé, les accolades et salutations d’usage ont été mis de côté. « Nous avons fait une rentrée parlementaire dans l’isolement total » a témoigné le Président du groupe parlementaire Union progressiste, Marcellin Tossou Ahonoukoun.
Tout d’abord, il convient de préciser que le Président de l’Assemblée nationale, S.E.M Louis G. Vlavonou a ouvert la première session ordinaire de l’année 2020 conformément aux dispositions des articles 87 et 85 de la constitution du Bénin. L’article 87 stipule que « l’Assemblée se réunit de plein droit en deux sessions ordinaires par an. La première session s’ouvre dans le cours de la première quinzaine du mois d’Avril. La deuxième session s’ouvre dans le cours de la seconde quinzaine du mois d’octobre. Chacune des sessions ne peut excéder trois mois. » A l’article 85, il est écrit que si à l’ouverture d’une session le quorum de la moitié plus un des membres composant l’Assemblée nationale n’est pas atteint, la séance est renvoyée au troisième jour qui suit. Les délibérations sont alors valables, quelques soit le quorum. Après vérification du quorum par la première secrétaire parlementaire, l’honorable Sofiatou Schanou Arouna, cinquante-sept (57) députés avaient répondu présent.
Dans son discours officiel d’ouverture de la session, le Président de l’Assemblée nationale a fait savoir que la lutte contre le coronavirus est l’affaire de tout le peuple béninois. « La lutte contre le Coronavirus n’est pas seulement l’affaire du Gouvernement et des autres institutions de l’Etat. Elle n’est pas non plus, celle des services de santé, des forces de défense et de sécurité uniquement, mais elle est l’affaire de tout le peuple béninois à commencer par les représentants de la Nation que nous sommes. » a-t-il signalé. Quant à ceux qui n’y croient pas encore, il exhorte les uns et les autres à continuer par les conscientiser. Sachant que la sécurité collective dépend de la sécurité individuelle, la deuxième personnalité du Bénin invite chaque Béninois à se protéger en respectant scrupuleusement les consignes et recommandations des autorités en charge de la gestion de ladite épidémie.
En ce qui concerne ses collègues députés, il les a exhorté à adopter une démarche pédagogique en montrant le bon exemple qu’impose la situation sanitaire actuelle et à faire comprendre à leurs mandants que l’heure est assez grave et qu’il nous faut souder les coudes pour arriver à bout de cette pandémie.
Après avoir rappelé que l’Assemblée nationale suit la situation de près, le Président Louis Gbèhounou Vlavonou a rassuré que l’institution qu’il dirige n’hésitera pas à exercer ses prérogatives en cas de nécessité. Il a également saisi la balle au bond pour féliciter les personnes de bonne volonté (physiques ou morales) qui n’ont ménagé aucun effort pour accompagner le Gouvernement et le peuple béninois dans la lutte contre cette pandémie.
Tout en félicitant le Gouvernement, l’Assemblée nationale l’exhorte à soutenir fortement tous les efforts qui visent à trouver des remèdes contre cette maladie qui fait tant de dégâts dans le monde.

Fidèle KENOU

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *