.
.

Le triomphe de la vérité

.

Patrice Talon ‘’Tel qu’on ne le connaît pas’’: Léandre Houngbédji parle de Rigueur, d’exigence et de sa candidature en 2021


Habitué des plateaux de télévision Wilfried Léandre Houngbédji, tel qu’on le connait lui, a eu plus de faciliter à parler d’un homme à qui il assure la direction de la communication depuis 2016. « Patrice Talon tel qu’on ne le connaît pas » sur la télévision nationale Ortb, ce dimanche 05 avril 2020, le directeur de la communication à la Présidence du Bénin a parlé de la gouvernance du chef de l’Etat, ses relations avec ses prédécesseurs, ses collaborateurs et son éventuelle candidature à la présidentielle de 2021

En fonction depuis le 6 avril 2016, Patrice Talon traverse ce lundi 06 avril 2020, la barre des 4 années de gouvernance à la tête du Bénin. Tel qu’on ne le iconnait pas, c’est son directeur à la communication qui expose l’homme du 6avril 2016 dans sa posture de Président de la République. En effet, le compétiteur né qu’est Patrice Talon regorge d’un certain nombre de qualité qui ont fait de lui un homme d’affaire réussit. Son directeur à la communication évoque ses qualités de rigoureux, d’exigent et d’ambitieux. Face à James William Gbaguidi de la télévision nationale et de Rachidi Odjo de Golfe Tv Africa, Wilfried Léandre Houngbédji estime que la rigueur qui découle de la personnalité du chef de l’Etat Patrice Talon fait partir de son vécu et que c’est cette rigueur qui le motive à faire en sorte que le Bénin décolle. Pour l’invité de la télévision nationale, le Chef de l’Etat est exigeant parce qu’il veut avoir des résultats. « Patrice Talon est un homme rigoureux et exigeant mais c’est aussi un homme de grand cœur qui n’a rien de l’homme méchant pour lequel certains ont cru voir en lui. C’est également un homme qui ne distribue pas injustement des avantages », clame le directeur à la présidence du Bénin.

Très social, pas insensible et de grandes ambitions pour le Bénin
« Dans l’esprit de beaucoup de Béninois, jusqu’en 2016 quand on dit social c’est la faculté pour les dirigeants de se promener ici et là dans le pays et céder les billets de banques qui proviennent de ressources publiques (…) », a expliqué l’invité de la télévision nationale qui précise qu’il y a, malgré cette perception erronée, une part de social dans toutes les actions engagées par le gouvernement Talon. L’enjeu aujourd’hui pour le chef de l’Etat poursuit-il est « non d’habituer les gens à la facilité mais plutôt de leur facilité la vie, … sans pour autant être éloigné du peuple, » a expliqué le directeur à la communication Wilfried Léandre Houngbédji.
S’agissant des grandes ambitions de Patrice Talon pour le Bénin, Wilfried Léandre Houngbédji pense que «l’ambition du Président Talon pour le Bénin n’est en rien démesurée puisque nous savons travailler à avoir les moyens de notre politique. La dessus, notre pays se caractérise désormais par un sérieux qui lui permet de mieux canaliser ses finances à travers une gouvernance saine, de lever des financement, de créer davantage de richesse et surtout de mettre un terme à la dilapidation des ressources.» Pour lui, « Nous sommes dans un monde des possibles et tout est possible » dit-il. A l’en croire, « le Bénin a le droit de rêver grand, les Béninois ont le droit de rêver grand et là-dessus, il n’aura jamais de limite à la vision du chef de l’Etat », explique le directeur à la communication qui ajoute que « lorsque les béninois vont se convaincre qu’au-delà des richesses minières et autres, l’homme est la matière fondamentale qu’il faut pour le développement et il lui faut juste se convaincre de cela ».

« Il n’y a pas de surendettement dans notre pays. Il y a une meilleure capacité à lever des financements… ››
Le directeur de la communication à la Présidence du Bénin s’est aussi prononcé sur l’endettement international du pays. Pour lui, le Bénin s’endette comme tous les pays au monde pour se développer et il n’y a rien qui soit exagéré. Le Bénin reste dans les proportions exigées par les critères de convergences dans l’espace sous régional auquel il appartient. « Il n’y a pas de surendettement dans notre pays. Il y a une meilleure capacité à lever des financements, à lever de la dette parce qu’à l’intérieur, on a assaini la gestion. Donc les dettes mobilisées ne sont en rien exagérées », a-t-il signifié. En ce qui concerne la pression fiscale, le Directeur de la communication à la Présidence du Bénin trouve qu’au contraire les impôts travaillent à élargir la base fiscale. Il ajoute: « l’avantage, c’est qu’il y a plus de personne qui sont adressées et cela permet à l’Etat de ratisser large en même temps que cela permet à l’Etat de maintenir les impôts à des niveau raisonnables ». « Il ne me semble pas que ceux qui sont représentés au Parlement soient privilégiés autrement par rapport à ceux qui n’y sont pas », dira Wilfried Léandre Houngbédji pour parler des relations du chef de l’Etat avec les partis politiques. Toutefois, les relations entre Patrice Talon et ses prédécesseurs notamment Nicéphore Soglo et Boni Yayi se sont dégradées au fil du temps pour des raisons bien différentes. « Si à un moment donné les rapports ont paru difficiles, je suis convaincu que c’est moins du fait du président de la République que de ses vis-à-vis », a souligné l’invité de l’Ortb qui pense plutôt que le procès fait au président Patrice Talon, est d’avoir violé la loi de Jante. Selon lui, la garde constante des forces de sécurité au domicile de l’ex président Boni Yayi pendant des jours lors des élections législatives était pour sa propre sécurité mais aussi pour la sécurité des Béninois.

« Je pense que … c’est une belle aventure… qui mériterait d’être poursuivie »
Se prononçant sur une éventuelle candidature de Patrice Talon, Wilfried Houngbédji insiste sur le fait que le chef de l’Etat Patrice Talon se préoccupe plus de l’aboutissement du PAG, de l’amplification des résultats que de sa réélection. Cependant, le directeur à la communication lui-même … « Je pense que l’œuvre entamée depuis 4 ans (…) relève effectivement d’une belle aventure d’une épopée qui mériterait d’être poursuivie ». Il l’a dit avec conviction et pense que pour le bilan des 4ans de gouvernance des actions seront menée même si le président Talon lui-même aurait souhaité que cela se fasse sans grand bruit, dans la sobriété comme il fait les choses depuis 2016. Ainsi, « un documentaire de 52 minutes sera diffusé sur la télévision nationale dès ce lundi 06 avril 2020 et le bilan des actions sera fait par chaque ministre sectoriel », a précisé le directeur Wilfried Léandre Houngbédji dans le cadre du 4eme anniversaire de l’arrivée au pouvoir de Patrice Talon. « Le Président Patrice Talon est un grand homme et c’est le meilleur chef d’Etat que le Bénin ait connu depuis soixante ans, » a notifié l’invité de la télévision nationale.

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *