.
.

Le triomphe de la vérité

.

Coronavirus: Des artistes expriment la solidarité du peuple béninois à la Chine


Photo de famille au terme de l’exposition

Soutenir le peuple chinois. C’est tout le sens que revêt l’exposition d’art plastique doublée de concert qu’a organisé Ponce Zannou en collaboration de l’ambassade de Chine au Bénin, au centre culturel chinois au Bénin. En effet, premier pays touché par l’épidémie du coronavirus, désormais une pandémie, la Chine a vu plusieurs de ses fils passer de la vie à trépas du fait de ladite maladie. Une situation douloureuse pour nombre de Chinois que des artistes béninois ont jugé utile de conforter à travers un vernissage qui a eu lieu le vendredi 13 mars 2020. « Quand le feu brûle la case du voisin, il faut l’aider à vite le contrôler », a averti sa Majesté Dagbo Hounon Hounan de Ouidah, qui a marqué de sa présence l’évènement. Selon lui, les peuples chinois et béninois sont liés. Il est donc important que dans cette «épreuve de la nature» comme l’a signifié l’Ambassadeur de la Chine près le Bénin, Peng Jingtao, le Bénin lui témoigne sa solidarité. C’est alors que sa Majesté a salué le projet tout en remerciant son initiateur. Le représentant du ministre en charge de la culture et des arts, Koffi Attédé, Directeur des arts et du livre (Dal) lui a emboîté les pas. Et tout en transmettant la marque de solidarité du Ministre Jean Michel Abimbola au partenaire important du Bénin qu’est la Chine, il a laissé entendre que « dans une situation difficile comme celle que crée le coronavirus, nous ne devons pas tourner dos aux victimes ». « Nous sommes donc de cœur avec nos frères et amis Chinois et leur demandons d’être forts pour qu’ensemble nous puissions passer cette étape douloureuse », a-t-il ajouté avant d’inviter tous les Béninois et les autres peuples non encore atteints par le virus à la vigilance. « Il faut qu’on soit vigilant. Et surtout, ne banalisons pas, respectons les directives sécuritaires mis en place par le ministère de la santé, conseille-t-il. « Puisque, le coronavirus n’a pas de passeport. Mais il traverse toutes les frontières et rentre dans tous les pays », a précisé l’Ambassadeur qui s’est dit touché par la marque de solidarité béninoise dont la Chine fait objet depuis l’apparition du coronavirus. Il a ensuite informé que la Chine a pris des mesures qui ont permis de contrôler le virus. « Il est donc contrôlable. Et c’est en unissant nos forces que nous pourrons le bouter loin de nos vies », a imploré les artistes Béninois présents à l’évènement. Après une visite guidée des différentes œuvres, un concert assuré par le groupe «Gangbé brass bande» est venu clôturer cette activité dont le thème est : «Bénin solidarité compassion aux victimes du coronavirus virus en Chine».

Anselme HOUENOUKPO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *