.
.

Le triomphe de la vérité

.

Edition spéciale d’Opportunity day: Faire du secteur agricole une nouvelle passion chez les jeunes


Les membres du présidium à l’ouverture de la rencontre

Le réseau Agro Opportunity a organisé le vendredi 28 février 2020 à l’amphi Houdégbé de l’université d’Abomey Calavi, une édition spéciale de la journée d’opportunité dénommée ‘’Opportunity day’’. ‘’Opportunity day’’ est une initiative qui se veut être l’occasion unique annuelle de rencontre des différents acteurs impliqués dans la formation et l’insertion des jeunes pour l’emploi et surtout à travers les métiers de l’agriculture.

Cette édition spéciale a pour objectif de présenter les solutions durables pour la formation et l’insertion des jeunes dans les métiers de l’Agriculture et d’engager le dialogue social autour l’insertion professionnelle des jeunes dans les métiers de l’agriculture. Ce dialogue se base sur la promotion de l’organisation des jeunes pour participer aux décisions qui concernent leur insertion professionnelle et inclut toutes les formes de négociation, de consultation ou simplement d’échange d’information, entre les jeunes et les autres parties prenantes.
« Nous sommes partis du constat que malgré les multiples projets initiés chaque année dans le but d’endiguer le fort taux de chômage, des milliers de jeunes diplômés continuent de sortir des universités béninoises sans pouvoir être totalement absorbés par le marché de l’emploi. Et pourtant leurs diplômes et compétences peuvent servir et être utiles au secteur agricole qui est encore vierge et pleine d’opportunité au Bénin. » C’est en ces termes que le Coordonnateur national du réseau AGRO OPPORTUNITY, Sessi Hypolite Yobodo situe le contexte de l’initiative qui s’adresse essentiellement aux jeunes en formation et sur le marché de l’emploi.
Dans son allocution d’ouverture, le Coordonnateur national du réseau a expliqué l’amer constat du chômage grandissant des jeunes au côté d’un secteur ouvert à toutes les compétences, à tous les diplômes. « Personnellement, j’ai fait l’Enam, j’ai fait les finances mais nous nous sommes investis dans le secteur agricole et nous avons découvert pas mal d’opportunité », dira Sessi Hypolite Yobodo qui a décidé d’aller vers les jeunes afin de leur dire : « … peu importe les compétences universitaires que nous avons, les diplômes que nous avons, ces diplômes, ces compétences peuvent servir le secteur agricole qui est encore vierge et assez ouvert au Bénin ».
Il a illustré cette vision par le fait qu’un financier qui s’investit dans l’agriculture ne peut le faire comme le paysan ordinaire. « Je connais des amis qui ont fait la littérature et ne servent le secteur agricole qu’à travers leurs écrits. Des photographes qui ne servent le secteur que par leurs captures, des géographes, etc », a-t-il ajouté. Pour lui, il revient aux jeunes, de continuer à faire ce qu’ils font mais en ouvrant leurs esprits pour pouvoir découvrir d’autres créneaux que leur compétence peut servir.
Portée sur le thème « existe-t-il des possibilités pour les jeunes de s’auto-employer à travers les métiers de l’agriculture ? » cette séance d’échange entre les jeunes étudiants, les membres du réseau AGRO OPPORTUNITY et avec la participation des partenaires académiques, institutionnels et publiques dont entre autre le Centre Autonome pour le Volontariat, l’Entreprenariat, la Recherche et les Innovations (CVERI) de l’Université d’Abomey-Calavi, le cabinet EurAfrik Solutions, le ministère du commerce et de l’industrie, le ministère des petites et moyennes entreprises, l’INRAB, l’association des cacaoculteurs du bénin , la FUPRO et autres organisations de jeunes a pour finalité de voir les jeunes se prendre en charge par l’auto-entreprenariat.

Que fait le réseau AGRO OPPORTUNITY ?

« AGRO OPPORTUNITY est une Organisation Non Gouvernementale (ONG) à but non lucratif enregistrée en République du Bénin en 2014, regroupant de jeunes entrepreneurs, des intellectuels aguerris, des jeunes en formation et en fin de formations évoluant à travers le territoire béninois pour le développement durable.
Grace à nos partenaires, nous accompagnons les jeunes diplômés dans la mise en œuvre de leur projet agricole. Le réseau offre aux jeunes des stages pratiques gratuits sur des sites où ils sont hébergés et où ils peuvent vivre et élaborer leur idée d’entreprise afin d’être plus utile à la communauté avec les solutions qu’ils apportent. « Il ne s’agit pas de dire aux jeunes de venir à la terre tenir la houe et cultiver. Non, ce discours ne passe pas. Ils sont outillés à voir dans leurs compétences ce qu’ils peuvent offrir à un paysan pour accroitre son niveau de culture tout en permettant à lui jeune de gagner sa vie ».

Yannick SOMALON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *