.
.

Le triomphe de la vérité

.

Mise en œuvre du projet Asphaltage à Abomey-Calavi: Le Préfet Codjia et le Maire Bada obtiennent la libération de l’emprise des voies


Les deux autorités constatent l’évolution des travaux

Le Préfet de l’Atlantique Jean-Claude Codjia et le Maire d’Abomey-Calavi Georges Adédjoyé Bada sont descendus en fin de la semaine dernière sur certains chantiers de voies en cours d’asphaltage dans la commune d’Abomey-Calavi. Il s’agit notamment des voies dont l’exécution des travaux piétine par endroits, en raison de la non libération de l’emprise par certains présumés propriétaires qui arguent de la détention d’un titre foncier pour ne pas s’exécuter. A Zogbadjè, Cité la Victoire, face aux propriétaires qui se retrouvent encore dans l’emprise de la voie et aux ouvriers et responsables qui interviennent sur cet axe, les deux autorités ont fait remarquer que les voies en cours de construction pour les besoins des populations et les ouvrages connexes d’assainissement, doivent être réalisées en respect total des cahiers de charges et des normes. « Nous devons faire des travaux de qualité. Nous ne voulons pas des voies gondolées, sources d’accident de la circulation. Face à l’intérêt général, les considérations personnelles s’estompent », a déclaré le Préfet. Et le Maire de renchérir : « nous devons aller vite et bien. Le Chef de l’Etat réalise pour notre pays, des choses durables qui impacteront plusieurs générations. Restons dans la même dynamique en acceptant aujourd’hui, un sacrifice minimum pour en jouir plus tard ». Après ces échanges avec les populations, pour leur faire toucher du doigt le bien-fondé de l’opération, le Préfet et le Maire ont demandé au superviseur des travaux sur l’axe Zogbadjè-Cité la victoire, les points noirs conformément au plan voirie dans la zone et qui pourraient les empêcher de faire un travail de qualité et non une voie serpentée ou en forme sinusoïdale. Ils ont ensuite lancé les engins lourds pour la libération de l’emprise. Au cours de la première journée d’intervention, une bonne partie de l’emprise a été libérée, donnant du coup une visibilité sur ce que sera la voie, une fois construite. Le vendredi 14 février 2020, l’opération s’est poursuivie. Le Maire a fait une fois encore un tour sur les lieux, pour rassurer les populations, visiblement contentes de la justice et l’équité dont les autorités ont fait montre dans la gestion de ce dossier. Sous la supervision du Directeur des services techniques de la mairie, Dieudonné Megninou, tout s’est passé sans anicroche et l’entreprise adjudicataire n’aura plus aucune excuse à ne pas réaliser ce chef-d’œuvre cher au Président de la République Patrice Talon.

Laurent D. Kossouho

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *