.
.

Le triomphe de la vérité

.

Gouvernement au Contact de la Population: Tout le Plateau satisfait des grandes réalisations sous Talon


Le ministre de la communication et de la poste, Alain Orounla

Devenu un exercice pour Alain Orounla, ministre de la communication et de la poste, l’acte 2 de « Gouvernement au Contact de la Population (Gcp) », a eu lieu du jeudi 13 au samedi 15 février 2020, dans le département du Plateau. Le porte-parole du gouvernement, s’est rendu dans cette région dont le choix se justifie par les « campagnes d’intoxication et de séduction » entretenues au sein des populations du fait de la fermeture des frontières avec le voisin de l’Est qu’est le Nigeria. Il était donc question pour le gouvernement d’accomplir son devoir républicain qui consiste à se montrer proche des populations de cette localité, faire part des efforts accomplis pour une réouverture des frontières.

La région du plateau est l’une des contrées du Bénin qui partage bien des choses avec le grand voisin de l’Est qui a cru bon de fermer ses frontières depuis le mois d’août 2019, rendant particulièrement la vie difficile aux populations de cette région qui n’ont pas manqué du soutien du gouvernement. Ainsi, à Pobè, Kétou, Adja-ouèrè, Sakété et à Ifangni, le porte-parole est revenu sur les réalisations du Programme d’Action du Gouvernement dans chacune des communes du plateau, et a écouté les appréciations, les plaintes et les propositions des populations des communes concernées afin de les remonter vers le chef de l’exécutif.

Pobè ou la grande attraction

La première étape de ce deuxième périple de l’initiative GFP a eu lieu à Pobè. Les populations ont dans un premier temps adressé leurs remerciements au Président de la République pour les investissements massifs depuis 2016. Elles ont tout particulièrement remercié le chef de l’Etat pour la construction des routes Pobè-Adja-Ouèrè-Ouinhi et Akpro-Missérété-Pobè puis Pobè – Obèlè dont les travaux évoluent à grand pas. Par contre la doléance principale des populations est la réfection et l’équipement de l’hôpital de zone.
Dans sa prise de parole, le représentant du gouvernement a d’abord fait la liste des actions phares du gouvernement dans la commune de Pobè : Il s’agit entre autres de la pose du gazon synthétique sur l’aire de jeu du stade Jean-Pierre Gascon de Pobè (en cours), de la mise en service du réseau électrique dans les arrondissements d’Igana et de Towé ; la poursuite et l’achèvement des travaux de pavage de la ville de Pobè ; l’installation effective des Directions départementales des différents Ministères avec les avantages que cela présente ; la construction de la route Pobè-Adja-Ouèrè-Ouinhi, dont les travaux avancent à grands pas, la construction de la route Akpro-Missérété-Pobè ; la Construction de la route Pobè – Obèlè (en cours) l’installation d’une centrale solaire de 25 Mégawatts à Illoulofin ; l’augmentation de la dotation Fadec qui a doublé en 3 ans ; la prise en compte du département du Plateau en un pôle de Développement agricole avec installation de l’Agence Territoriale de Développement agricole pôle 6 pour le développement prioritairement du palmier à huile et des filières telles que le maïs, le manioc et le riz ; le dédommagement en cours des propriétaires terriens de la cimenterie d’Onigblo dans l’arrondissement d’Issaba ; le développement du micro-crédit mobile par groupe de solidarité de 3 à 5 membres pour un montant de 30.000f par personne bénéficiaire sous la gestion de l’Unacrep ; l’installation des commissariats dans chaque arrondissement ; l’installation des cantines scolaires, le recrutement des aspirants à l’enseignement au niveau du primaire et du secondaire ; et l’assainissement des cabinets ou cliniques de santé privés pour offrir un meilleur soin de santé à la population. Toutes choses qui sont du goût des populations qui n’ont pas manqué de dire leur satisfécit au gouvernement.

Kétou, Adja-Ouèrè réclament leurs lots d’asphaltage

« Tous les Béninois sont mes enfants et je ne voudrais pas que l’on dise que j’affiche mon soutien à un camp. Cependant je dois reconnaître que le Président Patrice Talon travaille pour le développement de ce pays ». Cette déclaration du 51ème roi de Kétou, Akanni Adédounloyé Adéromonla a été le fait marquant l’étape de Kétou. Une déclaration que l’on considère comme une reconnaissance des efforts du chef de l’exécutif depuis 2016. Reconnaissance mais également des doléances des populations qui ont réclamé la construction d’un hôpital de zone à Kétou et la prise en compte de la commune dans la phase 2 du projet asphaltage qui sera lancé sous peu.
A Adja-Ouèrè le vendredi 14 septembre 2020, le maire de la commune, Abiboulaye Nonvidé a relevé 33 réalisations grâce à des financements directs ou indirects du Pag qu’il estime à plusieurs milliards de FCFA. Les populations ont remercié le Président Patrice Talon pour le bitumage (en cours) de la route Pobè-Adja Ouèrè-Ouinhi. Il faut souligner que promise par les gouvernements successifs, cette route n’a jamais été construite malgré leurs multiples descentes et promesses. Les populations ont salué aussi la réhabilitation de la voie Akpro-Misserété-Sakété-Ikpinlè-Pobè-Obèlè. Comme doléances, elles ont réclamé leur lot d’asphaltage et un meilleur accès à l’énergie électrique.

Sakété et Ifangni réclament l’ouverture des frontières

Cette commune a été la 3ème étape de la tournée du Ministre porte-parole du gouvernement. Les populations ont salué aussi la construction de la route Akpro-Misserété-Sakété-Ikpinlè-Pobè-Obèlè. Après avoir suivi l’exposé du Ministre de la Communication sur les réalisations du Pag dans la commune, et les efforts pour la réouverture des frontières avec le Nigéria, le maire a souhaité tout au moins l’extension du réseau électrique dans la commune et la rénovation du stade omnisports de Sakété.
S’il y a une commune qui a battu le record en termes de mobilisation au cours de ce Gcp, c’est Ifangni. Les populations se sont déplacées par milliers pour suivre le développement du porte-parole du gouvernement sur le Pag, et aussi sur la question de la fermeture des frontières. Le ministre a rassuré les populations que toutes les dispositions sont prises du côté du Bénin afin que les frontières soient rouvertes. Il a rappelé que les performances économiques qu’enregistre le Bénin malgré la fermeture des frontières avec le Nigeria, sont la preuve que le Président Patrice Talon et son Gouvernement travaillent. Mais il faut souligner que les populations d’Ifangni réclament aussi leur lot d’asphaltage.
Il sied de rappeler que le Gouvernement au Contact de la Population (Gcp), est une initiative de l’exécutif qui consiste à faire avec les populations, le bilan d’étape des réalisations du Pag dans chacune des communes du Bénin. C’est en effet, un creuset d’échange et de communication autour des actions phares de gouvernement.

Yannick SOMALON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *