.
.

Le triomphe de la vérité

.

Accusé de n’avoir pas remis des documents au président d’honneur et d’autres faits: Paul Hounkpè dénonce une «machination des mercenaires en rade»


Le ton est subitement monté et est très vif du côté de Paul Hounkpè, Secrétaire exécutif national du parti Force Cauris pour un Bénin Emergent (FCBE). En réaction aux récentes accusations de certains membres du parti à propos des actions qu’il mène avec ses pairs, les dénonçant, entre autres, de s’être opposés, à ce jour, à remettre des documents du parti au président d’honneur Boni Yayi, à travers un communiqué, il a apporté un démenti formel. « Les vraies copies des documents du parti (statuts, règlement, récépissé et original du Journal Officiel) ont bel et bien été remises au Président d’Honneur le 09 janvier 2020 comme l’a confirmé un communiqué de la cellule de communication de ce dernier et publié le même jour sur les réseaux sociaux avec une photo de famille réunifiée » a-t-il indiqué. Il s’est voulu plus incisif : « …. Le parti dénonce cette machination orchestrée par certains mercenaires de la résistance laissés en rade après la dissolution par la tempête de la rupture et qui sont en quête de leaderships. Ces derniers, bénéficiant de la complicité des camarades qui, pour la plupart ne sont pas candidats aux communales, abusent de la générosité du président d’honneur pour sacrifier l’avenir politique des militants à la base, ouvrant ainsi le boulevard au régime de la rupture pour contrôler nos mairies ».
En invitant les coordonnateurs des circonscriptions électorales à garder par devers eux les dossiers de candidatures pour les communales de 17 mai 2020, Paul Hounkpè et les siens accusent les membres FCBE signataires des déclarations incriminées, d’une énième tentative de déstabilisation du parti en « faisant usage de faux en utilisant une ancienne liste de présence signée de personnes dont certains sont aujourd’hui en détention, démissionnaires ou actuellement à l’extérieur.. ». Et de lancer cet appel : « Le parti invite instamment les coordonnateurs de circonscription, ainsi que les militants désireux d’être candidats à poursuivre la mobilisation de leurs dossiers et à les transmettre aux personnes dont les noms seront communiqués dans les prochains jours ».
Paul Hounkpè ne manquera pas de déplorer par ailleurs, « la parodie de réconciliation initiée par le Président d’honneur visant à éjecter du parti, ceux qui se sont battus pour sa survie et se refuse dès cet instant de participer à toute initiative allant dans ce sens jusqu’à la tenue des élections communales »

Lire l’intégralité du Communiqué du parti FCBE

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *