.
.

Le triomphe de la vérité

.

Gestion de l’eau potable en milieu rural: La Jica outille des experts africains


Les participants à la formation de JICA

La ville de Cotonou abrite depuis le lundi 10 février dernier, la phase pratique du Programme de co-création de connaissance sur la gestion de l’eau potable en milieu rural dans les pays africains. C’est une initiative de l’Agence japonaise de coopération internationale (Jica) qui chaque année, œuvre pour le renforcement des capacités des acteurs intervenant dans le domaine de l’eau afin de maximiser leurs interventions et leur permettre de développer des stratégies capables de booster les efforts consentis dans l’approvisionnement de l’eau par leur gouvernement. Cette année, la formation qui prend fin le lundi 17 février a réuni à Cotonou, les experts en eau venus du Bénin, du Burkina-Faso, de la Côte d’Ivoire, du Niger, du Sénégal, du Togo, du Tchad, autour des questions liées à la gestion de l’eau en milieu rural. Un partage d’expériences et de savoir faire qui ravit bien le Directeur général de l’Eau, Philippe Armand Djomayi, représentant le Directeur de cabinet du ministre de l’Eau, à la cérémonie d’ouverture des travaux de cette formation. Il a félicité les organisateurs de ce stage international pour le choix porté sur le Bénin qui, en matière d’approvisionnement en eau potable, est en pleine réforme institutionnelle et stratégique innovantes pour l’atteinte de l’objectif 6 des ODD à savoir : Garantir la disponibilité et la gestion durable de l’eau et de l’assainissement pour tous. Un objectif qui témoigne de la vision du Gouvernement du Chef de l’Etat, Patrice Talon, d’atteindre l’accès universel en eau potable à l’horizon 2021, soit 9 ans avant échéances fixées des Nations-Unies. A sa suite, le Représentant résident de la Jica au Bénin, Koichi Sasadate, est revenu sur l’importance de cette formation qui réuni plusieurs acteurs du secteur de l’eau de plusieurs pays d’Afrique. « Il s’agira pour vous, de vous imprégner de l’expérience du Bénin en matière de gestion du service public de l’eau potable en milieu rural et d’échanger vos expériences pour un meilleur avenir du secteur en Afrique », a-t-il précisé avant de convier les experts au renforcement du secteur de l’eau en Afrique en vue de l’atteinte de l’objectif 6 des ODD. Au cours de ces 7 jours de formations, les participants auront à effectuer des visites sur les sites de distribution d’eau et dans les institutions afin de mieux comprendre leur fonctionnement dans la gestion de l’eau potable en milieu rural. Il faut noter que la vision du gouvernement béninois d’atteindre l’objectif 6 des ODD à l’horizon 2021 est largement soutenue par la Jica. Sa contribution à la réalisation de cette vision justifie son projet d’approvisionnement en eau potable par l’exploitation des eaux souterraines de Dassa-Zoumè et de Glazoué qui a porté la consommation journalière de 352m3 à 1352m3 à Dassa-Zoumè et de 240m3 à 590m3 d’eau à Glazoué. De plus, le nouveau projet de renforcement des systèmes d’alimentation en eau potable dans les départements du Couffo et du Plateau en République du Bénin contribuera efficacement au renforcement du taux de desserte.

Rastel DAN

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *