.
.

Le triomphe de la vérité

.

Zone économique spéciale: Talon crée une dynamique urbaine et commerciale à Glo-Djigbé


Le président de la République Patrice Talon

Au cours du conseil des ministres tenu ce mercredi 05 février 2020, il a été approuvé la création de la zone économique spéciale de Glo-Djigbé et l’autorisation de participation de l’Etat dans la société chargée de sa gestion. En vue de la mise en œuvre diligente du projet, le Gouvernement a, après les consultations engagées, identifié comme partenaire stratégique, le groupe Arise, société détenue par Olam International &AfricaFinance Corporation, qui dispose d’une solide réputation en la matière. En entente avec le partenaire, une société NewCo dans laquelle l’Etat détiendra 35% du capital sera créée pour faciliter le démarrage des travaux. Après l’adoption des textes réglementaires créant la Zone, le Conseil a marqué son accord pour que la Société des Patrimoines immobilières de l’Etat (SoPIE), porte la participation de l’Etat dans le projet.
Il est à rappeler qu’au conseil des ministres du 15 janvier 2020, le gouvernement avait décidé de déclarer d’utilité publique un domaine de 10.000 ha compris entre les communes de Tori, deZè et Abomey-Calavi. A ce moment déjà, on entrevoyait l’ambition du gouvernement de faire de la zone de Glo-Djigbé un pôle urbain et économique. La contenance de la Zone économique spéciale est de 1414 hectares sur les 10.000 déclarés d’utilité publique dans la localité. La décision de ce mercredi est une suite logique et méthodique de l’exécution de la feuille de route du gouvernement pour le développement de cette zone car il ne s’agira pas de laisser le domaine en jachère et nous en voyons la preuve,
Comme on le constate, la célérité et le sérieux que le gouvernement met dans la gestion de ce dossier afin que le projet prenne rapidement corps mais avec toutes les garanties, Au regard des références du partenaire stratégique dont la réputation est déjà établie dans le secteur concerné pour se donner une idée des ambitions que nourrit le gouvernement pour ce projet, on peut aussi être rassuré que les intérêts du Bénin seront sauvegardés grâce au montage de la nouvelle société NewCo qui porte le projet et dans laquelle l’Etat béninois par le biais de la SoPIE détient 35%,
Il est évident qu’avec les ambitions affichées par le gouvernement et des aménagements qu’il compte y faire, cette zone a pour vocation de susciter l’intérêt des investisseurs, notamment dans le domaine de la transformation de produits agricoles, industriels ainsi que dans les activités connexes comme la logistique et l’entreposage. Le gouvernement met ainsi en œuvre la dynamique de créer dans cette localité une zone économique intégrée avec comme autres composantes l’aéroport international moderne, l’hôpital de référence.

Christian Tchanou

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *