.
.

Le triomphe de la vérité

.

Culture, artisanat et tourisme: Abimbola, 1er des ministres à lancer son Pta 2020


Le Ministre Jean Michel Abimbola

La salle de conférence VIP du ministère du tourisme, de la culture et des arts a abrité, le jeudi 9 janvier 2020, l’atelier sur la revue au 31 décembre 2019, de l’exécution du plan annuel 2019 et le lancement du PTA exercice 2020 dudit ministère. La cérémonie d’ouverture dirigée par le Ministre Jean Michel Abimbola, s’est déroulée en présence des directeurs techniques centraux et départementaux et de plusieurs d’autres cadres venus d’autres structures.

Conformément aux principes de la gestion axée sur les résultats qui mettent l’accent sur la nécessité de se doter d’un plan de travail annuel et d’en mesurer périodiquement son niveau d’exécution, les cadres du ministère du tourisme, de la culture et des arts se sont retrouvés 48h après le lancement officiel de l’exécution du budget national pour non seulement passer en revue, l’exécution du plan annuel 2019 du ministère au 31 décembre 2019, mais aussi pour lancer le PTA exercice 2020. A cette occasion, le Directeur de la programmation et de la prospective, Didier Capo-Chichi a souligné que le PTA 2020 est plein de défis à relever. Par ailleurs, il a rassuré le Ministre Abimbola de sa disponibilité et son engagement de demeurer à ses côtés pour la réalisation des objectifs que le Chef de l’Etat lui a confiés. A son tour, le Ministre du tourisme, de la culture et des arts, Jean Michel Abimbola a fait savoir qu’au 31 décembre 2019, le budget alloué au secteur du tourisme (hors dépenses de personnel et hors transfert en capital au profit de l’ANPT) a été consommé à hauteur de 36,91% base ordonnancement contre 5,92% au 30 septembre 2019. Le niveau d’exécution physique des activités est évalué à 39,5% au 31 décembre 2019 contre 7,99% enregistré au 30 septembre 2019. Pour ce qui concerne le secteur de la culture et des arts, il a expliqué qu’au 31 décembre 2019, le taux d’exécution financière est de 39,27% base ordonnancement contre 31,55% au 30 septembre pour un taux d’exécution physique de l’ordre de 29,16% contre 13,51% au 30 septembre. A la lumière de ces statistiques, il a martelé que les attentes du Gouvernement en termes de contribution des secteurs du tourisme, de la culture et des arts à la formation du PIB et à la réduction de la pauvreté sont immenses pour que son ministère se permette d’afficher ces performances qui ne sauraient se justifier. « Ces attentes devraient être pour chacun, tout au long de cette année, mieux qu’une source de pression supplémentaire, un véritable élément motivateur pour nous amener à tout mettre en œuvre pour les combler au mieux », a-t-il insisté avant d’annoncer que son ambition est d’atteindre au minimum un taux de 80% base ordonnancement du budget de trente milliards cent cinq millions (30.105.000.000) de Francs CFA alloué à son département ministériel au titre de l’année 2020 au soir du 31 décembre. Pour ce faire, il a exhorté ses collaborateurs à prendre la mesure de l’enjeu. « Je vous engage à donner dès cet instant le meilleur de vous-mêmes pour faciliter la réalisation de ce challenge. Dans tous les cas, aucune place ne sera accordée aux pratiques qui pourraient compromettre cette ambition », a déclaré le Ministre. Pour finir, il les a rassurés de sa disponibilité pour la facilitation de cette mission que le Chef de l’Etat lui a confiée.

Laurent D. Kossouho

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *