.
.

Le triomphe de la vérité

.

Le Maire Roland Da Hêfa invité de «Sous l’arbre à Palabre » de l’Evènement Précis: «Le lotissement d’Adjohoun est ma plus grande priorité en 2020»


Roland Da Hêfa, Maire de la commune d’Adjohoun

La rubrique Sous l’arbre à palabres du quotidien L’Evénement Précis a reçu, ce mardi 07 janvier 2020, le plus jeune Maire du Bénin. Roland Da Hefa, puisque c’est de lui qu’il s’agit, s’est entretenu avec les journalistes sur sa gestion à la tête de la mairie d’Adjohoun. Après cinq mois de gestion, Roland Da Hefa a indiqué que les urgences de son Conseil communal sont réparties en deux catégories. « Avant la fin de notre mandat transitoire, le lotissement sera affectif dans la commune d’Adjohoun », a-t-il fait savoir. A le croire, la commune qu’il dirige est une commune stratégique qui est au cœur de la Vallée de l’Ouémé. Cependant, elle n’a pas connu de lotissement qui est sa première source de mobilisation de ressources. Pour ce faire, le Maire Roland Da Hefa a rassuré qu’il a obtenu l’accord des géomètres et des urbanistes afin que le démarrage des travaux soit effectif cette année. « J’ai foi que cette année 2020, nous allons redonner vie au lotissement », a déclaré l’invité de L’Evénement Précis. Après avoir rappelé les nombreux projets qu’il a lancés dès sa prise de fonction le 17 juillet 2019, le Maire Da Hefa a indiqué que sa deuxième priorité est de faire le suivi rigoureux de tous ces chantiers en cours d’exécution dans la commune.
Se prêtant aux questions des journalistes, le Maire membre fondateur du parti le Bloc Républicain n’a pas manqué de se prononcer sur les prochaines élections communales et municipales. Dans ce registre, il a souligné qu’il n’en fait pas une obsession. « Certes, 2020 est une année électorale, mais je n’en fais pas une obsession. Si les actions que nous posons donnent assez de crédit, et que les populations nous demandent de les poursuivre, nous serons au rendez-vous », a-t-il confié. Appelé à dresser le bilan de ses cinq mois de gestion, l’Edile d’Adjohoun a laissé entendre que six mois dans une gestion administrative sont insuffisants pour faire un bilan exhaustif. Toutefois, il a souligné qu’il a épongé les deux mois d’arriérés de salaires que la mairie devait à son personnel. Selon ses explications, il a également réussi l’organisation de la fête de l’indépendance 2019 et a mené une lutte implacable contre l’évasion fiscale dans la commune. Il a par ailleurs œuvré pour remettre l’administration au travail à travers la modification de l’organigramme de la commune. Aussi a-t-il révélé qu’un travail de fourmis a été fait pour sauver la réalisation de certains projets grâce à l’implication du Préfet de l’Ouémé et plusieurs chantiers ont été lancés pour le bonheur des populations. Appréciant la gouvernance du Chef de l’Etat Patrice Talon, le Maire Roland Da Hefa a clarifié qu’il n’a pas été dans la machine de la Rupture au départ, mais à présent, il est acquis à la cause du Chef de l’Etat. « Le Président Patrice Talon est un homme d’Etat qui met le développement en pole position et ses intentions cadrent avec mon ambition », a-t-il insisté, ajoutant qu’avec rigueur et méthode, le Président Talon conduit des réformes qui visent à restaurer l’image du Bénin.

Laurent D. Kossouho

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *