.
.

Le triomphe de la vérité

.

Festival international de Porto-Novo: Le coup de gong du ministre Abimbola qui lance une 4ème édition époustouflante


Les Ministres et le Maire de Porto-Novo

La 4è édition du Festival international de Porto-Novo s’est ouverte ce samedi 4 janvier 2020 au stade Charles de Gaulle. Cette cérémonie ayant débuté par le spectacle «Renaissance» du metteur en scène Dine Alougbine, a connu la présence de plusieurs autorités politico-administratives, têtes couronnées, cadres de la ville, représentants du corps diplomatique et des festivaliers venus de divers horizons.

Accompagné de ses collègues Jean-Claude Houssou de l’Energie, Oswald Homéky des sports et Adidjatou Mathys de la fonction publique, ainsi que du Préfet de l’Ouémé, des Ambassadeurs de la France et des Pays-Bas et de la Chine, des élus locaux et communaux de la ville, des dignitaires religieux, chefs traditionnels, têtes couronnées et acteurs culturels, le Ministre du tourisme, de la culture et des arts, Jean Michel Abimbola a procédé, le samedi dernier, au lancement de la 4è édition du Festival international de théâtre (Fip). Dans son discours d’ouverture, Jean Michel Abimbola a fait remarquer que le Festival international de Porto-Novo s’impose comme un rendez-vous incontournable pour drainer des touristes vers la capitale et pour l’épanouissement de la population béninoise. « Le Fip est une opportunité de réaffirmer et de louer l’ambition du Chef de l’État de mettre l’outil touristique au service du développement économique du Bénin. Il assure une visibilité plus grande et un intérêt certain pour le Bénin, ses cultures, ses efforts à mettre en lumière ses richesses touristiques, sa volonté d’être désormais un modèle de croissance économique et de développement humain durable », a-t-il déclaré. Il a par ailleurs rappelé cette noble ambition du Chef de l’Etat qui se traduit par les grands chantiers de rénovation, la construction d’équipements culturels dans plusieurs communes et la concrétisation des projets tels que la Route des couvents Vaudoun/Orisha, les Tata premium. Dans ce registre, explique le Ministre, l’accélération du processus négocié de restitution des biens culturels d’origine béninoise actuellement dans des collections en France, la festivalisation de certains événements culturels dans nos communes, et la patrimonialisation de certaines pratiques sociales ne devront pas échapper à notre attention. Ils sont autant de défis que les cadres du ministère et de l’Agence nationale de promotion des patrimoines et de développement du tourisme (Anpt) travaillent à relever, a-t-il ajouté. Pour finir, il a encouragé cette initiative du Conseil municipal de Porto-Novo à laquelle l’appui technique et institutionnel de l’Etat ne fera pas défaut. Il n’a pas manqué d’inviter les autres collectivités locales à l’imiter. Porto-Novo, la capitale du Bénin va ainsi vibrer aux couleurs de son riche patrimoine artistique et culturel jusqu’au 12 janvier prochain. D’ailleurs, après le discours inaugural du Maire Emmanuel Zossou, celui d’ouverture prononcé par le Ministre Jean Michel Abimbola, place a été faite aux divers spectacles dont la présentation d’une mise en scène retraçant le parcours de Tê-Agbanlin depuis le royaume d’Allada jusqu’à l’actuel Porto-Novo et l’apparition du Zanbgbetô. Dans son discours d’ouverture, le Maire de la ville de Porto-Novo a rappelé que plusieurs sa commune a très tôt compris que son développement ne peut se faire qu’en s’appuyant sur son histoire et sur la richesse de son patrimoine culturel, matériel et intangible. C’est fort de cela que dès sa première édition, le Fip s’est donné pour ambition de rassembler en un même lieu, les artistes, les acteurs culturels, les créateurs et les chercheurs, qui œuvrent au quotidien pour la promotion de la culture, leur donnant ainsi la possibilité de communier et de montrer au monde entier leurs spécificités culturelles, à travers des rencontres scientifiques, des concerts, des expositions d’arts, des jeux traditionnels, des spectacles divers et des manifestations populaires. Pour cette quatrième édition du Fip, il est prévu une déambulation de plus de 1.200 masques et divinités, issus de plusieurs couvent pour marquer la clôture du festival. En termes d’innovations, il est annoncé entre autres, le vernissage de l’exposition des arts visibles de Uros Popovic au musée Honmè, l’exposition des objets d’arts du célèbre artiste Julien Sinzogan, l’agapé de l’Epiphanie qui offre un espace de convivialité aux sympathisants et aux familles de Porto-Novo, la scénarisation de la grande déambulation, la soirée de gala qui sera animée par le Guest Star King Sonny Adé.

Laurent D. Kossouho

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *