.
.

Le triomphe de la vérité

.

Activité politique du parti Moele Bénin à Lokossa: Les 81 membres du bureau officiellement installés


Le président Jacques Ayadji remettant une lettre de Mission au coordonnateur départemental du Zou, Mr Dènadi

Elus lors du congrès ordinaire du parti tenu les 2 et 3 novembre dernier à Abomey, les 81 membres du bureau politique du parti Mouvement des élites engagées pour l’émancipation du Bénin, Moele Bénin, sont entrés officiellement en service ce samedi 30 novembre 2019 à Lokossa. C’était au détour d’une journée de session au cours de laquelle plusieurs communications ont été données sur la constitution révisée et les nouvelles lois électorales votées récemment au parlement. Occasion pour le président Jacques Ayadji de transmettre des lettres de mission aux responsables techniques du parti.

C’est désormais officiel. Le bureau politique national du parti Mouvement des élites engagées pour l’émancipation du Bénin( Moele Bénin) que préside Jacques Ayadjia fait sa rentrée solennelle avec une multitude d’activités à Lokossa. Pour le coordonnateur Mono-Couffo du parti, Justin Akuété, c’est un honneur pour la ville de Lokossa d’accueillir cette assise qui entre dans le cadre de l’exécution des activités du parti. Dans son message d’ouverture de la session, le Président Jacques Ayadji s’est dit fier d’avoir autour de lui, des hommes et des femmes de conviction engagés pour le développement du Bénin.« Il s’agira également de valider le plan de travail annuel du parti car on ne se lève pas un matin pour se demander qu’est-ce qu’on va faire. Moele Bénin est dans la dynamique d’une organisation administrative et politique digne du nom qui lui permet de marcher sur une ligne », a-t-il précisé. Selon ses explications, la validation de ce document s’inscrit dans la logique de ne pas naviguer à vue. «On ne veut pas faire un saut dans l’inconnu», a ajouté Jacques Ayadji qui indique que le parti est là «pour donner l’exemple».

Lettres de missions

L’entrée solennelle du bureau politique national en fonction a été marquée par la remise de lettres de missions aux responsables des différents organes du parti. Il s’agit par exemple de l’Ecole du parti qui sera désormais dirigée par Dr Mitchodjèhoun Clémentine, qui a reçu sa lettre de mission.« Tout ne suffit pas d’avoir la conviction, il faut le mériter. Il y aura une évaluation pour dire le chemin que chacun a parcouru », a souligné le président Ayadji. Une mission spéciale a été confiée aux coordonnateurs communaux dans la logique des élections communales, municipales et locales de 2020. Le président Jacques Ayadji a invité les coordonnateurs à travailler d’arrache-pied pour que le parti rafle large aux prochaines échéances électorales. «Chacun de vous doit travailler et se dire si échec, il doit y avoir aux communales de 2020, ce ne sera pas de sa faute», a déclaré Jacques Ayadji à l’endroit des coordonnateurs. Cela, a-t-il dit, afin de révéler MOELE-Bénin.Avant la remise des lettres de missions, les membres du bureau politique national et les responsables d’organes techniques du parti ont suivi plusieurs communications sur les textes constitutionnels et électoraux votés par les députés.

Le coup de gueule de Jacques Ayadji envers les partis de la mouvance

« Il faut que ça s’arrête maintenant. Trop, c’est trop !». Jacques Ayadji est ferme. Son parti, le Mouvement des élites engagées pour l’émancipation du Bénin (Moele-Bénin) ne serait plus prêt à se laisser faire face aux actes d’intimidation à l’égard de certains de ses militants.Selon le président Jacques Ayadji, des militants du parti Moele-Bénin feraient l’objet d’actes d’intimidation de la part de certaines formations membres de la mouvance autour du président Patrice Talon. Certaines indiscrétions font état de ce que des enseignants sont menacés en raison de leur proximité avec le parti Moele-Bénin. « Que ceux qui veulent être Moele-Bénin, qu’on les laisse militer dans ce parti politique », a réagi Jacques Ayadji. Il pense que nous sommes en démocratie au Bénin et que chacun est libre de militer dans le parti de son choix. « Sortons, allons sur le terrain, battons-nous et on verra la force de chacune des formations politiques », a-t-il lancé. Il est important de rappeler que le parti qui se proclame être celui de la jeunesse et de la femme s’est opposé, pour l’heure, à toute fusion et prépare d’ailleurs tout seul et de façon active, les prochaines échéances électorales où il entend se révéler.

Ils ont dit

Céphise Béo Aguiar, Secrétaire général du parti: « Nous avons décidé de travailler à la planification de nos activités »

« Les membres du bureau politique du parti Moele Bénin ont pris sur eux le soin de se retrouver ici à Lokossa pour leur entrée en fonction officielle. Ces membres du bureau politique national, faut-il le rappeler, ont été élus lors du dernier congrès tenu les 2 et 3 novembre dernier à Abomey. En dehors de ceux-là, il y a les responsables des organes techniques nommé par le président pour un meilleur fonctionnement du parti. Je parle par exemple de l’école du parti, de l’organisation des femmes Moele Bénin, de l’organisation des jeunes, des cellules de communication etc… donc, on a pris sur nous de nous voir pour travailler à la planification de nos activités. Vous le savez, un parti, avant tout est une organisation et ce que nous ferons en 2020 est élaboré en un plan de travail annuel et des activités seront étudiées pour que nous puissions nous convenir de cet agenda de travail. Egalement, ne perdez pas de vue que nous sommes à la veille d’élections, les élections communales et locales, et nous avons mis en place un plan de travail pour lequel nous avons aguerrir les responsables. Donc, cette entrée en fonction est pour préparer les responsables du parti aux enjeux qui arrivent. Pour Moele Bénin, le Bénin est notre fief et nous avons cette habitude d’aller de localités en localité pour tenir nos activités ».

Marie Noëlle Paraïzo, 2ème vice-présidente du parti Moele Bénin:« Moele Bénin s’engage pour le positionnement des femmes »

« Vous le constatez si bien, Moele Bénin accorde une place de choix aux femmes. Cela n’est pas un fruit du hasard parce que lorsque vous regardez bien aujourd’hui les nouvelles lois, la charte des partis et autres, la femme doit être privilégiée et Moele Bénin a opté pour cette discrimination positive. C’est pour dire que la femme en tant qu’entité majoritaire de la cité doit savoir qu’elle a un rôle dans le développement de la cité et s’y consacrer au côté des hommes. Et dès les joutes électorales prochaines, vous le constaterez, il y aura assez de femmes sur les listes et Moele Bénin s’engage pour cela ».

Yasmine Jacquet, Première secrétaire générale adjointe du Parti Moele Bénin: « Un plan de travail, c’est la preuve que Moele Bénin est bien organisé »

« Un parti politique en réalité devrait s’organiser. Un parti politique a pour mission d’informer ses militants et pour que le militant soit informé, le parti doit s’organiser à partir d’un plan de travail qu’il faut mettre en place et qui résume les activités et toutes les missions que chaque responsable devra dérouler tout au long d’une année. Il est alors très important qu’on puisse mettre en place un plan qui permette à travers une planification, de suivre ce qui se fait sur le terrain. Ce qui va permettre de donner la confiance à ceux pour qui nous travaillons, pour l’intérêt général. De ce fait, il urge à la fin de l’année, de faire une évaluation et de savoir ce qui a été prévu, ce qui a été fait, si c’est bien fait ou mal fait et savoir comment corriger à l’avenir. Doter Moele Bénin d’un plan de travail, c’est la preuve que c’est un parti qui est bien organisé »

Propos recueillis par Yannick SOMALON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *