.
.

Le triomphe de la vérité

.

Éducation à la citoyenneté: L’Anlc lance une vaste campagne sur la loi anti-corruption


Jean Baptiste Elias,au milieu lors de la conférence de presse

Ce mercredi 27 novembre 2019 au siège de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc), Jean-Baptiste Elias, président de l’Anlc a lancé la campagne de sensibilisation portant sur la lutte contre la corruption au Bénin. C’était lors d’une conférence de presse.

«La campagne de sensibilisation et de communication pour un changement positif de comportement dans les collèges et universités du Bénin» et «l’éducation à la citoyenneté : défis, enjeux et perspectives pour le développement du secteur de l’éducation au Bénin». Telles sont les deux thématiques développées au cours de la conférence de presse organisée par Jean-Baptiste Elias, président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc). La corruption constitue, selon lui, un fléau des temps modernes qui freine le développement économique des nations contre lequel il faut lutter. L’objectif de cette campagne est de sensibiliser la population, précisément les élèves, les étudiants, les directeurs,les travailleurs des administrations,les parents, les enseignants et la jeunesse. Ceci pour la relève de demain et aussi l’obtention de bon citoyen pour une nation meilleure. A cet effet, des campagnes étaient organisées par l’Anlc au niveau des ministères, des préfectures, et au niveau des mairies. A présent, l’Anlc a décidé de descendre dans les collèges et universités pour mieux préparer la relève de demain en vue de susciter une prise de conscience auprès des divers groupes cibles. « Nous allons inverser à terme la courbe croissante de la corruption », a précisé le président Jean-Baptiste Elias pour qui il est nécessaire d’attirer l’attention des groupes cibles sur les méfaits de la corruption surtout sur les plans économique et politique en échangeant avec eux lors de cette campagne de sensibilisation en milieu scolaire et universitaire. En effet, il faut échanger avec les participants sur les méfaits de la corruption, leur assurer la sécurité légale des dénonciateurs de ces crimes. Cette campagne portant sur la loi 2011-20 du 12 octobre 2011 de la lutte contre la corruption débute du 02 au 06 décembre 2019 dans les collèges, universités, administrations et autres dans les 77 communes du Bénin. « Pour une bonne répartition,nous avons 154 locuteurs comprenant deux langues dominantes de chaque département pour ceux qui ne parlent pas le français », a affirmé Jean-Baptiste Elias. Cette campagne se fera sur toute l’étendue du territoire national. L’Anlc va célébrer par la suite la Journée nationale de la Gouvernance (Jng) avec la présence de plus de 200 invités des pays voisins comme le Togo, le Niger, le Sénégal, le Mali, le Burkina Faso, l’île Maurice, le Madagascar etc., avec le soutien du ministère de l’enseignement secondaire, du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et du ministère de la décentralisation. Ceci pour l’éducation à la citoyenneté dans les écoles, universités et administrations du Bénin.

Edwige Totin (Stag)

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *