.
.

Le triomphe de la vérité

.

Électrification rurale et l’assainissement de Cotonou: La Bad décaisse 80 milliards FCFA au profit du Bénin


Le Représentant Résident de la Bad et le Ministre de l’économie et des finances

Le Bénin a signé deux accords de prêt avec la Banque africaine de développement (Bad), ce vendredi 15 novembre 2019. D’un montant de plus de 80 milliards, le premier est relatif au Projet d’appui au programme d’assainissement pluvial de la ville de Cotonou (Papc) pour un montant de 40.013.377.000 Fcfa, le second, pour un montant de 40.518.463.890 Fcfa, concerne le Projet d’électrification rural (Peru). A l’occasion de la signature de ces deux accords, le Représentant Résident de la Bad au Bénin, John Andrianrisata a indiqué que ces appuis confirment l’engagement de la Banque africaine de développement (Bad) à accompagner la réalisation du Programme d’actions du Gouvernement (Pag). Il a, dans son allocution, rassuré de la disponibilité de l’Institution financière à soutenir le Bénin pour son développement. A en croire le Ministre de l’économie et des finances, Romuald Wadagni, la réalisation du Papc et du Peru, contribuera à améliorer considérablement non seulement les conditions de vie de la population béninoise, mais aussi le développement économique. Il a, par ailleurs, promis un suivi rigoureux de ces financements afin qu’ils soient utilisés à bon escient à la satisfaction du peuple béninois. Cette cérémonie de signature des accords de prêt a connu aussi la présence du Ministre du cadre de vie et du développement durable, José Didier Tonato qui a exprimé la reconnaissance des populations à la Banque africaine de développement. Il convient de noter que le Projet d’appui au programme d’assainissement pluvial de la ville de Cotonou (Papc) a pour objectif de réduire la vulnérabilité des populations face aux inondations, de favoriser la réalisation des infrastructures socio-économiques et de lancer le développement économique et social du Bénin. Son coût global est estimé à 254 milliards de F cfa. 132 milliards ont été déjà mobilisés auprès de la Boad, la Bei et l’Aid. L’accord de prêt signé permettra de financer essentiellement les infrastructures de drainage et connexes résilientes, ainsi que le pavage de rues conduisant au bassin Pa2 et QcQa, et sera aussi utilisé pour le financement de la gestion des déchets solides existant autour des bassins. Le Projet d’électrification rural (Peru) est quant à lui estimé à un coût global de 63 227 695 230 F cfa. Le prêt accordé par la Bad facilitera l’accroissement du taux d’accès à l’électricité en milieu rural, pour le porter à 9,74% en 2022 contre 8,11% en 2018.

Laurent D. Kossouho

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *