.
.

Le triomphe de la vérité

.

Coopération entre le Bénin et la Bad: Le document de stratégie pays pour le Bénin approuvé et présenté au public


Le Responsable Pays de la Bad, Dr. John Andrianarisata

Le siège de la Banque africaine de développement (BAD) a servi de cadre à une conférence de presse animée par le Responsable Pays de ladite banque, Dr. John Andrianarisata, ce lundi 11 novembre 2019. Face aux hommes de médias et quelques acteurs de la société civile, il a présenté le document de stratégie pays pour le Bénin qui a été approuvé par les Conseils d’administration de l’institution financière.

Après une mise en œuvre de deux années de la stratégie, la Banque africaine de développement (Bad) a approuvé la revue à mi-parcours du Document de stratégie pays (Dsp) pour le Bénin pour la période 2017-2021 combinée avec la Revue de la performance du portefeuille pays pour l’année 2019, qui s’est tenue du 27 mai au 6 juin 2019. A en croire le Responsable Pays de la Bad, Dr. John Andrianarisata, l’objectif principal de la stratégie pays est, à travers l’appui à la mise en œuvre du Programme d’actions du gouvernement (Pag), de permettre la transformation structurelle de l’économie béninoise pour une croissance inclusive génératrice d’emplois décents, tout en assurant la transition vers une économie verte. Ainsi, il ressort de la revue que des résultats notables ont été enregistrés dans le cadre de la mise en œuvre à mi-parcours de la stratégie pour la période 2017-2021 de la Bad au Bénin. En effet, sur les six opérations programmées pour la période 2017-2019, neuf ont été approuvées dans les domaines de l’agriculture et l’agro-industrie, des transports, de l’énergie, de l’assainissement et de la gouvernance. Aussi, a-t-il fait savoir, le montant total des ressources mobilisées s’élève à 261 milliards de Fcfa sur une prévision de 162 milliards. Spécialement, au cours de l’année 2019, la Bad a approuvé en faveur du Bénin, des opérations pour un montant de 95,96 milliards de Fcfa dans les domaines de l’agriculture, de l’énergie, de l’assainissement et de la gouvernance. Et à ce jour, renseigne Dr. John Andrianarisata, le portefeuille global de la Bad au Bénin compte 18 projets actifs pour un montant total de 377,14 milliards, dont 15 projets publics nationaux, deux projets privés nationaux et trois projets publics régionaux, avec un taux d’encaissement global de 25,27%. En termes de perspectives, il a souligné dans son développement que la Bad compte approuver en 2020 en faveur du Bénin, un montant total de 221 milliards de Fcfa pour le financement de 8 opérations dans les secteurs de l’agriculture, des transports, de l’énergie et de l’assainissement. « Le Bureau Pays de la Bad au Bénin s’attèle conjointement avec le gouvernement, à faire un suivi régulier pour une meilleure exécution des projets en cours, pour l’amélioration des conditions de vie des populations béninoises », a-t-il assuré.

Voici l’intégralité du communiqué de presse

Résultats de la Revue combinée à mi-parcours du Document de Stratégie Pays (DSP) pour la période 2017-2021 et la revue de la Performance du Portefeuille Pays pour l’année 2019

  1. Les Conseils d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) ont approuvé le Document de Stratégie Pays (DSP) pour le Bénin couvrant la période 2017-2021, le 11 octobre 2017. L’objectif principal de la Stratégie Pays est, à travers l’appui à la mise en œuvre du Programme d’action du Gouvernement (PAG 2016-2021), de permettre la transformation structurelle de l’économie béninoise pour une croissance inclusive génératrice d’emplois décents, tout en assurant la transition vers une économie verte.
  2. La Haute Direction de la BAD, après une mise en œuvre de deux années de la Stratégie, a approuvé la Revue à mi-parcours du Document de Stratégie Pays (DSP) pour le Bénin pour la période 2017-2021 combinée avec la Revue de la Performance du Portefeuille Pays pour l’année 2019, qui s’est tenue du 27 mai au 06 juin 2019 à Cotonou. Il ressort de la revue que des résultats notables ont été enregistrés dans le cadre de la mise en œuvre à mi-parcours de la stratégie pour la période 2017-2021 de la BAD pour le Bénin.
    Sur six (6) opérations programmés pour la période 2017-2019, neuf (9) ont été approuvées dans les domaines de l’agriculture et l’agro-industrie (3 projets), des transports (1 projet), de l’énergie (2 projet), de l’assainissement (1 projet) et de la gouvernance (2 programmes). Le montant total de ressources mobilisées s’élève à 321,48 millions d’Unité de Compte (261 milliards de FCF A) sur une prévision de 200 millions d’Unité de Compte (162 milliards FCF A) sur la période 2017 -2019. Pour les activités hors prêt, la BAD a contribué, pour la période 2017- 2019, au développement des connaissances, avec la réalisation de trois (03) études sur quatre (04) prévues à savoir: (i) l’étude de préparation du projet d’appui au développement des filières lait et viande et à la promotion des entreprises d’élevage; (ii) l’étude de préparation du projet d’appui à la transformation de l’agriculture basée sur le développement des chaînes de valeur et l’entrepreneuriat agricole des jeunes; et (iii) l’étude sur l’environnement des affaires. Pour la quatrième étude, initialement prévue en 2019, et qui portait sur les femmes dans l’agriculture, elle a été remplacée par une étude plus large sur le Profil genre au Bénin en 2020.
  3. Dans le secteur agricole, les résultats à mi-parcours de la stratégie se sont traduits par l’aménagement de 1350 ha avec maîtrise totale d’eau et 1842 ha de bas-fonds, la mise en valeur de 792,5 ha de terres agricoles, la construction de 211 km de pistes rurales, la, construction d’un nouvel abattoir à Cotonou, de mini-laiteries et des unités de transformation agricole. Dans le secteur des transports, les résultats à mi-parcours ont contribué à l’accroissement des échanges commerciaux et au renforcement de l’intégration régionale en Afrique de l’Ouest avec la construction de 77,5 km de route sur l’axe Lomé-Cotonou et la réalisation de 16,8 km de voies structurantes. Ces résultats seront consolidés avec la mise en œuvre du Projet d’aménagement de la route cotonnière Djougou-Pehunco-Kerou-Banikoara, approuvé par la BAD, en décembre 2018 pour un montant de 78,669 milliards FCFA. Dans le secteur de l’énergie, la BAD a contribué en 2017 au financement du Plan d’action d’urgence de l’électricité pour un montant de 16,17 milliards FCF A, d’une part, et à l’augmentation des capacités de production d’énergie, d’autre part, avec la réalisation d’une ligne de transport d’électricité de 330 kV Ghana-Togo-Bénin et la mise en service du poste de Saketé. L’approbation par la BAD, en septembre 2019 du Projet d’électrification rurale (40,56 milliards FCFA) contribuera à l’augmentation des capacités de production énergétique et à l’amélioration de l’accès à l’énergie notamment en milieu rural. Dans le domaine de l’eau et l’assainissement, des progrès ont été réalisés dans les infrastructures en eau avec le remplacement de 2300 ml de conduites vétustes dans les villes de Porto-Novo et d’Aguégués. En outre, le Programme d’assainissement pluvial de Cotonou approuvé par la BAD en septembre 2019 pour un montant de 40,56 milliards FCFA permettra la réalisation des infrastructures socio-économiques et la réduction de la vulnérabilité des populations face aux inondations dans la ville de Cotonou.
  4. Dans le domaine de la gouvernance, les résultats à mi-parcours de la stratégie se sont traduits par l’amélioration de l’environnement des affaires, de la gestion des investissements publics, de la gouvernance sectorielle de l’énergie et de l’inclusion énergétique grâce à une opération d’appui budgétaire programmatique pour la période 2018-2019 d’un montant de 10 milliards FCFA. Concernant le genre, les interventions de la BAD ont permis l’amélioration des conditions de vie des femmes dans le milieu rural avec l’aménagement de 50 ha de jardins maraîchers féminins, la création de 23 emplois directs pour les femmes, l’appui à 4 groupements de femmes pour la chaîne de valeur Karité, la création de 10 unités de transformation agricole, dont la majorité destinée aux femmes, la réalisation en cours des infrastructures socio- économiques au profit des femmes (notamment des centres de santé, marchés, gares routières) et l’appui à la mise en place d’une Cellule Genre et Développement au Ministère de l’Energie.
    Pour l’emploi, les résultats à mi-parcours ont porté sur la création de 2526 emplois directs, et l’installation de 384 jeunes entrepreneurs agricoles.

Programme d’Activités de la Banque africaine de développement au Bénin

  1. Au cours de l’année 2019, la BAD a approuvé en faveur du Bénin, des opérations pour un montant de 95,96 milliards de FCF A dans les domaines de l’agriculture, de l’énergie, de l’assainissement et de la gouvernance (un appui budgétaire).
  2. A ce jour, le portefeuille global de la BAD au Bénin compte dix-huit (18) projets actifs pour un montant total de 377,14 milliards FCFA, dont quinze (15) projets publics nationaux (314,35 milliards FCF A), deux projets privés nationaux (190,63 millions FCFA) et trois (03) projets publics régionaux (62,59 milliards FCFA). Le taux global de décaissement est de 25,27%. Entre 2016 et 2019, les engagements nets de la Banque au Bénin ont été multipliés par 3,56 passant de 106 à 377,14 milliards de FCFA. .La répartition sectorielle du portefeuille indique une prédominance du secteur des transports avec cinq (5) projets totalisant 53% des engagements, suivi de l’agriculture avec huit (8) projets (19% des engagements), de l’énergie avec deux (2) projets (13% des engagements), de l’eau et l’assainissement avec deux (2) projets (12% des engagements) et de la gouvernance avec trois (3) opérations (3% des engagements). Les interventions de la BAD au Bénin sont parfaitement alignées avec la stratégie décennale 2013-2022 et les Cinq grandes priorités de la BAD (Top 5) à savoir: «
    Eclairer et électrifier l’Afrique », « Nourrir l’Afrique », « Industrialiser l’Afrique », « Intégrer l’Afrique », et « Améliorer la qualité de vie des populations africaines ». La Banque africaine de développement (BAD) est présente au Bénin depuis 1972. Le volume des Investissements de la BAD au Bénin, depuis le début de son intervention en 1972, est d’environ 914 milliards de FCFA.

Perspectives pour l’année 2020 de la Banque africaine de développement au Bénin

  1. Pour l’année 2020, les perspectives sont bonnes. La BAD compte approuver en 2020 en faveur du Bénin, un montant total de 221 milliards FCFA pour le financement de huit (8) opérations dans les secteurs de l’agriculture, des transports, de l’énergie et de l’assainissement. Les résultats déjà enregistrés seront davantage consolidés en 2020. Le Bureau Pays de la BAD au Bénin s’attèlera, conjointement avec le Gouvernement, de faire un suivi régulier pour une meilleure exécution des projets en cours, pour l’amélioration des conditions de vie des populations béninoises.

Laurent D. Kossouho

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *