.
.

Le triomphe de la vérité

.

Mois de l’histoire des noirs en Afrique: Georges Bada s’imprègne du contenu du projet


Le Maire Georges Bada et Milena Seymour

Dans la perspective de donner un cachet spécial au Mois de l’histoire des noirs en Afrique qui coïncide respectivement avec les 50è, 33è et 25è anniversaires que célèbrent les Etats-Unis, le Royaume-Uni et le Canada, Milena Seymour, à la tête d’une délégation de « Africa Mondo », a été reçue ce mardi 5 novembre 2019 par le Maire Georges Bada à son cabinet. Cette séance a permis à l’édile de la ville d’Abomey-Calavi de mieux cerner la pertinence de cette initiative.

Du 1er au 29 février 2020, la commune d’Abomey-Calavi abrite la première édition du Mois de l’histoire des noirs en Afrique. C’est en prélude à cet événement que le Maire de la commune, Georges Bada a accordé une audience à la délégation de « Africa Mondo » conduite par Milena Seymour. Assisté du Président de la commission chargée des affaires domaniales, Léopold Zinsou, de sa Directrice de cabinet, Rufine Félicité Agbo, du Secrétaire général de la mairie, Sébastien Kinsiklounou et du Directeur du développement local et des affaires économiques, César Hounhoui, le Maire Georges Bada a été entretenu sur le bien-fondé de cette initiative visant à promouvoir des activités relatives à l’histoire des communautés noires, des personnes d’ascendance africaine, le continent africain. Placé sous le thème « Apport du continent africain et des Afro-descendants dans l’économie mondiale », le Mois de l’histoire des noirs en Afrique se veut le cadre rêvé par Africa Mondo pour fédérer les associations et organisations à but non lucratif de tous les pays participants. Selon les explications de Milena Seymour, cet événement, au-delà de ses visées culturelles, a des enjeux économiques. Et le Maire Georges Bada en perçoit le sens et la portée, car pour lui, les organisateurs ont vu juste de concentrer la plupart des activités inscrites dans le cadre de cet évènement dans la commune d’Abomey-Calavi. Il a expliqué que ce retour au bercail est d’une importance capitale et d’une impérieuse nécessité pour les afrodescendants qui se doivent d’honorer leurs origines. A ce titre, il a pris l’engagement au nom du Conseil communal qu’il dirige, d’accompagner cette initiative afin qu’elle soit couronnée de succès. Il a par ailleurs appelé les différents acteurs au respect de la parole donnée afin que les objectifs visés soient atteints. Georges Bada a aussi saisi cette occasion pour annoncer à ses hôtes la restauration de l’identité africaine et le retour des Afro-descendants à leur source qui était au cœur des préoccupations lors du forum des Maires Noirs d’Amérique tenu le mois écoulé à Alabama.

Laurent D. Kossouho

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *