.
.

Le triomphe de la vérité

.

Journée Internationale des Arts plastiques (JIAP 2019): La FAPLAG-Bénin organise 10 jours d’exposition des arts plastiques au CC Chinois


Quelques œuvres mises en exposition

Célébrer les créateurs d’œuvres de l’esprit. C’est ce que font les acteurs regroupés au sein de la Fédération des Associations professionnelles des plasticiens et graphistes (Faplag) du Bénin, à travers un vernissage qu’ils tiennent dans le cadre de la 6ème édition de la journée internationale des Arts plastiques (Jiap). Ledit vernissage, exposition internationale d’Arts contemporains, se déroule au Centre culturel chinois de Cotonou pour les 10 prochains jours. Et le lancement a eu lieu, le mardi 5 novembre 2019. Ceci en présence de plusieurs artistes et fans des œuvres de l’esprit. Cette exposition placée sous le thème: « Arts plastiques et récupération », révèle 64 œuvres de 36 artistes aussi bien béninois que d’autres nationalités. Dans leurs diversités d’expression, les œuvres exposées restent l’expression tangible du génie de l’artiste tirant des entrailles de la mort tout objet susceptible de jouer un rôle dans l’ossature de l’œuvre finale. Des sculptures en métal, bois ou marbre sans oublier les tableaux aussi évocateurs que dénonciateurs de faits de société se trouvent dans cette salle gracieusement mise à la disposition de la fédération par la direction du centre culturel chinois. A l’ouverture de ce vernissage d’exposition, Victorien Philippe Abayi, artiste peintre, sculpteur et président de la Faplag a exprimé toutes ses gratitudes aux partenaires ainsi qu’aux participants et notamment tous ceux qui ont contribué à l’aboutissement de cette initiative. « Cette initiative dont le Bénin est initiateur vise a célébré tous les 4 novembre, ceux qui créent et rendent disponible leurs œuvres dans la vie des autres», a-t-il déclaré. Il n’a pas non plus manqué d’inviter l’assistance à faire la promotion de cette journée à l’instar du 21 juin qui est consacré en France, journée de la musique. Présidant cette cérémonie, le Directeur des Arts et du livre, Koffi Attédé a fait savoir que l’art plastique béninois a de la valeur. Il a alors mis l’accent sur les initiatives en cours pour faire la lumière sur l’art plastique béninois, notamment la question du lieu d’accueil des expositions. «L’esprit de la loi voudrait qu’une part du financement de tout édifice public soit consacré à l’Art pour la décoration», a-t-il fait savoir tout en invitant les uns et les autres à porter la résilience pour mettre en lumière l’art plastique.

Anselme HOUENOUKPO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *