.
.

Le triomphe de la vérité

.

Assistance Alimentaire KR1-2018: Le Japon renforce la sécurité alimentaire avec 5.148 tonnes de riz


L’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Japon, Kiyofumi Konishi

Le Bénin a bénéficié le jeudi 31 octobre dernier, d’un important geste du gouvernement japonais entrant dans le cadre de l’Assistance alimentaire KR1 de 2018. Il s’agit de 5148,0957 tonnes de riz, réparties dans 171.130 sacs de 30 kilogrammes, et réceptionnés par la Ministre de l’Industrie et du Commerce, Shadiya Alimatou Assouman, au Port Autonome de Cotonou. C’était en présence de l’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Japon, Kiyofumi Konishi, des membres du cabinet de la ministre de l’Industrie et du Commerce, des membres de la délégation japonaise et des membres de la Commission Technique de Réception et de commercialisation des vivres et aides alimentaires.Dans son allocution, le diplomate japonais KiyofumiKonishi, a rappelé que ce don de riz estimé à un coût global de 1.500.000 FCFA, s’inscrit dans le cadre de l’Assistance Alimentaire de l’année fiscale 2018 en faveur du Bénin.Il a fait savoir que le Japon s’intéresse beaucoup au développement de la riziculture au Bénin et les autorités japonaises ont constaté que la production rizicole apparaît comme l’une des filières prioritaires et dynamiques du pays. Il a souhaité que le riz qui sera remis aux autorités béninoises n’entrave pas la détermination du Gouvernement du Bénin dans sa politique de promotion de la filière du riz. Selon ces propos, cette aide alimentaire va permettre en même temps la réalisation de divers projets socio-communautaires grâce aux fonds de contrepartie qui seront reconstitués.Cet appui du Japon témoigne de leur attachement et de leur détermination à Œuvrer pour l’amélioration des conditions de vie de la population béninoise. Pour finir, il a réitérer et félicité l’excellente relation d’amitié et de coopération qui existe entre les deux pays. Dans son intervention, la Ministre Shadiya Alimatou Assouman, est revenue sur les origines de ce don, qui depuis 1982, contribue fortement à la réalisation de plusieurs œuvres et programmes socio-communautaires au Bénin. Selon elle, conformément aux notes échangées entre les deux Gouvernements, le riz doit être cédé aux populations béninoises à un prix concessionnel afin de le rendre accessible aux plus démunies. Les recettes issues de la commercialisation vont servir à accompagner le gouvernement du Bénin dans la mise en œuvre de programmes sociaux. Elle a notifié l’engagement du Bénin pour une bonne répartition jusqu’au niveau des villages de ce don et la reconstitution rapide des recettes issues de la vente.

Rastel DAN

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *