.
.

Le triomphe de la vérité

.

Jacques Ayadji fait ministre par Dada Kèfa Sagbadjou Glèlè: Les mérites d’un natif d’Awaya Dassa à la Cour royale d’Abomey


Le tout nouveau ministre de la Cour royale, Jacques Ayadji

N’est pas ministre à la Cour Royale d’Abomey qui veut, mais qui a le mérite. Et ce mérite, sa majesté Dada Kèfa Sagbadjou Glèlè, Roi d’Abomey l’a confirmé au fils des Collines, le président de Moele Bénin Jacques Ayadji, ce samedi 02 novembre 2019 à la Cour royale d’Abomey. C’est à l’issue d’une cérémonie fort simple qui a connu la présence du roi, des sages notables, princes et ministres de la Cour. En effet, Jacques Ayadji est désormais membre de la cour royale d’Abomey. En marge du premier congrès extraordinaire du parti Mouvement des élites engagés pour l’émancipation du Bénin (Moele Bénin) qui a eu lieu du 02 au 03 novembre à Abomey, le premier responsable de cette formation politique a été élevé au rang de ministre et dignitaires de la Cour royale. Cette cérémonie qui a regroupé les dignitaires de la Cour royale et les membres du parti Moele-Bénin a été présidée par Dada Keffa Sagbadjou Glèlè, roi d’Abomey.
A cette occasion, Jacques Ayadji a reçu tous les attributs que lui confère désormais son rang de ministre de la cour royale d’Abomey. Cela, sous une pluie de bénédictions de sa majesté Dada Keffa Sagbadjou Glèlè. Arsène Soglo, Conseiller politique du parti Moele Bénin et prince à la Cour Royale d’Abomey a été sacré guide du ministre Jacques Ayadji par le roi, selon les dires du porte-parole de sa majesté Dada Keffa Sagbadjou Glèlè.
« Arsène Soglo devient dès cet instant, vos yeux et vos oreilles à la Cour. Il est chargé de nous informer des activités du roi et vous fera participer en temps normal comme l’exige les prérogatives d’un ministre, aux événements du palais royale », a martelé le porte-parole du roi. Il faut rappeler que « Le parti en l’occurrence ses responsables ont pris sur eux la responsabilité, en marge du premier congrès qui a lieu les 02 et O3 novembre à Abomey, de venir faire leur civilité à sa majesté Dada Kèffa Sagnadjou Glèlè parce qu’on ne peut pas fouler le sol d’Abomey sans prendre une telle mesure », a expliqué le secrétaire général du parti Moele Bénin, Céphise Béo Aguiar à la fin de la cérémonie.

Yannick SOMALON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *