.
.

Le triomphe de la vérité

.

6ème édition des consultations médicales foraines dans les frontières de Djidja et Savalou: L’ABEGIEF offre des soins gratuits


Un malade recevant de soins

L’Agence Béninoise de Gestion Intégrée des Frontières (ABeGIEF), une structure sous tutelle du ministère de l’intérieur est restée fidèle à son engagement aux côtés des populations frontalières du Bénin. Elle a organisé au profit des communes frontalières de Savalou et de Djidja du 14 au 19 octobre 2019, une tournée foraine multidisciplinaire avec un contingent de médecins venus des grandes villes du pays et ailleurs.

C’est encore un nouveau sentiment d’appartenance que vient de faire naître l’ABeGIEF dans les cœurs des populations des communes frontalières de Savalou et de Djidja en initiant la 6ème édition des consultations médicales foraines au profit des population de ces communes. Réalisée en collaboration avec l’Association des Cliniques privées du Bénin, et la Société béninoise de Rhumatologie, la présente édition a été fortement soutenue par une donatrice de l’hôpital La Croix Saint Simon en France et le Ministère de la Santé à travers le Programme en charge des maladies non transmissibles (PNLMNT) pour une prise en charge plus poussée. Ceci, grâce aux substantiels résultats obtenus à chaque édition de ces consultations qui ne cessent de susciter la contribution de divers partenaires nationaux et internationaux. En effet, la journée du 14 octobre dernier a été consacrée à une formation au profit des agents de santé des centres hospitaliers des localités des départements du Zou et des Collines. Une formation qui a donné lieu à la 2nd phase de la 6e édition des consultations médicales foraines, démarré avec grand enthousiasme le mardi 15 octobre 2019 dans les localités frontalières de Tchetti (Savalou) et de Agouna (Djidja). Le mercredi 16 octobre, le lancement officiel des consultations a eu lieu au centre de santé de Tchetti en présence du premier adjoint au Maire de Savalou, Mr Bonaventure AFFLE, du Directeur départemental de la santé des Collines, Dr Codjo DANDONOUGBO, du Directeur général de l’ABeGIEF, Dr BAGLO Ayité Marcel, le président de l’Association des cliniques privées, Dr Latif MOUSSÉ, de la donatrice, Dr Mireille KPODJEDO et les professeurs Fabien HOUNGBE, Marcel ZANNOU et Angèle KOUWANOU de la Société Béninoise de la médecine interne (SoBéMI).
Tous les intervenants n’ont pas manqué de souligner l’importance de cette initiative et de remercier le Gouvernement à travers l’ABeGIEF pour sa noble mission. Le Président de la SoBéMI a tenu à rappeler que ce partenariat dure depuis six ans et après la première édition qui s’est déroulée dans les communes de Savalou, Djidja et Ottola en 2013, il était important de revenir pour apprécier l’état et l’évolution de santé des populations. C’est pour cette raison que d’autres spécialités ont été ajoutées. Il s’agit entre autres des Endocrinologues, Cancérologues, Cardiologues, Neurologues, Rhumatologues, Dermatologues, ORL, Ophtalmologues, Gynécologues, Gériatre. Pour sa part, Dr BAGLO Ayité Marcel, directeur général de l’ABeGIEF a précisé que la gestion des frontières passe aussi par le bien-être des populations frontalières entre autres leur bonne santé. Il a par ailleurs martelé qu’une population apaisée et en bonne santé physique et mentale participe à la lutte contre la radicalisation et le terrorisme. Une idée que partage le Directeur Départemental de la Santé, Dr Codjo DANDONOUGBO qui conclut par les mots d’encouragement à l’endroit des partenaires qui soutiennent le Gouvernement dans sa politique de la santé pour tous. Premier responsable dans le domaine de la santé dans les deux départements, le DDS a invité les populations à sortir massivement pour se faire soigner.

Des retombées positives pour les populations
A l’issue des consultations, il faut retenir qu’environ 4000 adultes ont bénéficié gratuitement de soins et médicaments. Plus de 500 femmes ont reçu des soins gynécologiques dont 35 ayant le cancer du col de l’utérus au stade primaire en ont été guéries. Les femmes avec des fistules obstétricales et de prolapsus utérin qui ne pouvaient pas être traitées sur place ont été recensées et leurs dossiers seront affectés à l’hôpital de Tanguieta pour prise en charge. 52 personnes atteintes de pathologies oculaires ont été opérées dont 40 de la cataracte. Des individus qui étaient condamnés à vie à la cécité ont, par la grâce de Dieu et la tenue de ces consultations recouvré la vue. Le cas le plus émouvant fut un garçon de 7ans dont le handicape avait empêché sa scolarisation depuis 2ans. L’équipe des Ophtalmologues qui a accompli ces prouesses avait à sa tête le Professeur Souley ALLAMOU. C’est avec des larmes aux yeux, le cœur rempli de reconnaissance que les bénéficiaires de cette opération salvatrice ont formulé leurs profonds remerciements à l’endroit du Gouvernement, de l’ABeGIEF et de ses partenaires. Le plus grand souhait de ces populations frontalières est que les consultations médicales foraines se pérennisent pour leur mieux être.

Yannick SOMALON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *