.
.

Le triomphe de la vérité

.

Vernissage d’exposition « La Source»: Claudine Dan révèle son don de peinture au public béninois


L’artiste peintre Claudine Dan au milieu de Jules Koukpodé et Philipe Abayi

Revenir à ses racines pour partager son savoir-faire avec ses compatriotes vivant sur le sol béninois. C’est dans cette optique qu’après avoir passé des dizaines d’années en France, l’artiste peintre franco-béninoise, Claudine Dan a initié l’exposition dénommée « La Source » qui s’est ouverte à la médiathèque des diasporas à Cotonou, le 11 septembre 2019. La cérémonie d’ouverture de ladite exposition a rassemblé à la salle de galerie de la Médiathèque, plusieurs acteurs culturels venus découvrir les œuvres d’art réalisées par Claudine Dan très tôt surnommée « Moitié du ciel » ou encore « Saveur de la vie ». Soleil d’amour, victoire, l’océan, cœur d’ange, ou l’arbre du paradis sont entre autres les réalisations remplies d’énergie que l’artiste présente au public jusqu’au 31 octobre 2019. L’énergie, c’est la substance principale des œuvres murales inondées de vives couleurs. Enseignante des mathématiques au Lycée en France pendant 20 ans, Claudine Dan utilise très souvent plusieurs méthodes mathématiques pour pouvoir entrer dans son art et le vivre. A en croire ses propos, son inspiration est divine et ses nombreuses œuvres remplies d’énergie très positives et guérissantes en disent long. Pour le sculpture Philipe Abayi l’artiste Claudine Dan est l’une des rares femme qui honorent le Bénin par ses talents. Le Directeur de la Médiathèque des diasporas, Jules Koukpodé dira à son tour que Claudine n’est pas une femme ordinaire, mais une créatrice tout simplement. Son don de peinture, elle l’a découvert dans sa quête d’écrire les mathématiques en bande dessinée. « La peinture m’a aidé à refaire surface après une longue période de maladie », a-t-elle confié. Après avoir fait ses preuves en France, elle a décidé de partager avec ses frères et ses du Bénin, cette belle grâce qu’elle a reçue et qui l’a accompagnée jusqu’à la lumière. En termes de perspectives, Claudine compte créer son atelier de peintre au Bénin comme elle l’a fait en France avec des enfants, des adolescents et des groupes d’adultes.

Laurent D. Kossouho

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *