.
.

Le triomphe de la vérité

.

La société placée sous administration provisoire : Le Syntra-Sonacop salue l’acte fort de Talon


Réunis au sein du Syndicat des travailleurs de la Société nationale de commercialisation des produits pétroliers (Syntra-Sonacop), les gérants de station, pompistes, transporteurs et autres catégories de la chaine de commercialisation des produits pétroliers ont levé leurs voix au cours de l’Assemblée générale extraordinaire tenue hier, mardi 15 octobre 2019 au siège de la structure, pour clamer leur soutien total au Chef de l’Etat, Patrice Talon, ayant pris la décision de placer l’entreprise sous administration provisoire. Au détour d’une conférence de presse, la Secrétaire générale du Syntra-Sonacop, Mireille Elvire Hounségbé, a félicité cette disposition prise par Patrice Talon et qui vient répondre aux cris lancés à l’issue des dernières Assemblées générales, dans le but d’assurer la survie et la restauration de la Sonacop. « Tel un père compatissant et miséricordieux qui ne délaisse pas ses enfants, vous nous aviez écoutés et vous avez aussitôt réagi par la décision du 35ème conseil des ministres du Mercredi 09 Octobre 2019 réuni sous votre présidence. Au cours de cette session, vous aviez examiné plusieurs dossiers dont celui relatif à la restructuration de la Sonacop. A l’issue de cet examen vous aviez reconnu le caractère hautement stratégique du secteur pétrolier et la dimension du service publique de la Sonacop. Tous à l’unanimité nous reconnaissons et saluons votre esprit de clairvoyance, nous vous félicitons et vous remercions, pour votre sagacité habituelle », a-t-elle avoué, avant de reconnaitre l’impact social de cette décision sur la vie des agents. « Vous venez de délivrer des centaines de famille, des milliers de personne en détresse par rapport à la situation de la Sonacop dont le dénouement était dans une incertitude effroyable. Vous nous avez fait passer de la liquidation, de la dissolution, de la privatisation sauvage à une administration provisoire pour une restructuration », a-t-elle poursuivit. Par ailleurs, Mireille Elvire Hounségbé a sollicité la bienveillance du gouvernement sur la désignation de l’administrateur provisoire puis, la mise sur pied d’un comité de coordination et de suivi de la restructuration. « C’est un secteur vital de l’économie béninoise qui est en train d’être sauvé et l’emploi de nombreux travailleurs sauvegardé. Cette décision participe de la volonté du chef de l’Etat de toujours avoir à cœur le bien être de son peuple. Nous voulons solliciter sa bienveillance et sa rigueur dans la désignation de l’administrateur provisoire afin que les résultats attendus permettent à la Sonacop de contribuer à la réalisation du Programme d’Action du Gouvernement. Rater le choix de cet administrateur provisoire, c’est inoculé à nouveau un venin de cancer à la Sonacop. Cela nécessitera aussi des ressources financières et une gestion rigoureuse », a-t-elle martelé. Au regard de ce geste salvateur annoncé par le gouvernement pour garantir le bien-être des agents et la survie de la société, les travailleurs au nom de la SG Syntra-Sonacop, se sont engagées à œuvrer pour la bonne gouvernance de l’entreprise et ont rassuré de leur ouverture totale aux réformes et aux sacrifices respectant les doctrines sociales et la dignité humaine aussi longtemps que cela sera nécessaire pour préserver la Sonacop.

Rastel DAN

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *