.
.

Le triomphe de la vérité

.

Football saison 2019-2020 au Bénin: Les responsables des clubs de Ligue 1 et 2 entretenus sur les lois du jeu et les règlements des championnats


La photo de famille à l’issue de la séance de vulgarisation

Après l’expérience de la saison 2018-2019 marquée par des frustrations dues à des incompréhensions ou de mauvaises interprétations des textes, la Ligue de football du Bénin outille les responsables des clubs afin que l’édition 2019-2020 des championnats se déroule dans la quiétude. C’est à travers des séances de vulgarisation tenues les 9 et 10 octobre 2019, au siège de la Ligue sis à Mènontin (pour les clubs du centre et du Sud du pays) et à Parakou (pour les clubs du nord du pays).

Informer les secrétaires et organisateurs généraux des clubs sur les spécificités contenues dans le règlement des championnats nationaux. C’est ce qu’a fait la ligue de football du Bénin qui a tenu des séances de vulgarisation du document à Cotonou (pour les clubs du centre et du sud du pays) et à Parakou (pour les clubs du nord du pays). En effet, ce règlement a subi une relecture avec l’introduction de nouvelles dispositions que la ligue a jugées utile de partager avec les clubs. «La Ligue a procédé à la relecture du règlement de ses championnats qui a occasionné l’introduction des certaines dispositions qu’il est important que vous maitrisiez», a souligné le vice président à l’entame de la séance. Après cette mise au point, il a énuméré l’article 35 qui parle de la domiciliation (stades) des clubs. A ce niveau, Imorou Bouraima a fait savoir qu’il répond à la décision de la Fbf de faire jouer tous les matchs des championnats Ligue 1 et Ligue 2 sur des terrains à gazon naturel ou synthétique homologuée par la commission des stades. Parlant de l’article 37 qui précise les responsabilités des clubs, le président Bouraima a fait savoir que le législateur vise la protection de tous les acteurs présents dans le stade pour le match. Puisqu’il interdit l’utilisation des bouteilles, pétards ou fumigènes, l’escalade des clôtures des stades par les joueurs, les pratiques occultes, et appelle à faciliter l’accès des membres de l’équipe visiteuse au stade.

Réserve de qualification d’un joueur et Réserve technique : procédure
«Les articles 66 et 69 parlent eux, des réserves de qualification et des réserves techniques », a-t-il souligné avant de dire la procédure à suivre « pour qu’une réserve soit valable». Il n’a pas manqué de rappeler à quel point l’équipe qui reçoit un match doit veiller au respect des normes sécuritaires dans le stade pour le bon déroulement du match. «Le club qui reçoit est chargé de la police du terrain. Il est tenu de prendre toutes dispositions utiles afin de faires respecter l’ordre et la discipline de ses supporters. En cas de non observation de ces conditions, l’équipe qui reçoit est sanctionnée et perd le match», a-t-il expliqué appuyant «la sécurité du club visiteur avant, pendant et après le match jusqu’à ce qu’ils ne quittent la localité, incombe à l’équipe qui reçoit». Il est revenu sur les formalités d’avant match et a laissé entendre : «ce qui est bien est de faire les formalités avant l’échauffement». Il a alors insisté sur le fait que les équipes doivent se présenter au stade 1h30 avant le match. Parlant de la main courante, Imorou Bouraima a fait remarquer que ce sont 14 personnes (7 officiels et 7 réservistes) qu’un club a le droit d’y avoir. Il a aussi informé qu’il est retenu l’établissement de licence tant aux joueurs qu’aux officiels. Mais en attendant, la ligue mettra, de façon provisoire, de badge à la disposition des clubs. A noter que la commission des arbitres a profité pour former ces responsables de clubs ainsi que les commissaires au match (les yeux de la Ligue sur le terrain) sur les lois du jeu de la FIFA qui sont actuellement en vigueur.

Anselme HOUENOUKPO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *