.
.

Le triomphe de la vérité

.

Développement durable: Le programme de croissance au cœur des échanges entre gouvernement et Ptf


Vue des officiels à l’ouverture de la revue

Un conclave de haut niveau entre Gouvernement et Partenaires techniques et financiers (PTF) s’est tenu ce mardi 08 octobre 2019 au Novotel Orisha de Cotonou. Il s’agit de la revue sur la mise en œuvre du Programme de Croissance pour le Développement Durable (Pc2d) qui a connu la présence de plusieurs membres du gouvernement et des Partenaires techniques et financiers, Chefs de missions diplomatiques et Représentants des Organisations internationales.

Depuis son adoption le 21 mars 2018, le gouvernement a tenu la revue inaugurale du Pc2d le 19 décembre 2018 et s’est engagé à organiser la première revue de sa mise en œuvre en 2019. Cette rencontre importante dont les recommandations pourront aider dans les orientations dans les débats budgétaires au Parlement s’inscrit dans le cadre de l’engagement du gouvernement béninois à rester fidèle au principe de redevabilité auquel il a souscrit. Dans son allocution d’ouverture, le ministre de l’économie et des finances s’est réjoui des résultats obtenus pour la première année de ce programme. Pour le Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies au Bénin, Siaka Coulibaly, Chef de file des Partenaires techniques et financiers, il est important de saluer la disponibilité du gouvernement à poursuivre le dialogue avec les Ptf, ce qui augure d’une réussite de cet important programme. Il a rappelé les résultats positifs de ce programme, grâce aux différents appuis des Ptf et la mise en œuvre satisfaisante du programme économique et financier appuyé par le Fonds Monétaire International (Fmi).
Procédant à l’ouverture de la revue, le Ministre d’Etat en charge du développement Abdoulaye Bio Tchané, a rappelé quelques aspects positifs de ce programme. « En 2018, sur le plan économique, les performances enregistrées permettent de situer le taux de croissance à 6,7% contre 5,7% en 2017. Sur le plan social, les indicateurs clés qui concourent à la détermination du niveau de pauvreté, notamment celle non monétaire, ont connu une évolution favorable » a-t-il souligné. Les travaux ont indiqué que le gouvernement a renforcé et amélioré les performances enregistrées en 2018 en prenant les mesures idoines pour plus d’impact social. Sur cette lancée, le Bénin pourrait parvenir à son objectif de développement qui est d’atteindre une croissance soutenue, inclusive et durable de 10% en 2025. Cette croissance, faut-il le rappeler, sera axée sur le développement de l’agro-industrie, des services et du tourisme dans un cadre d’une gouvernance nationale et locale plus efficace en misant sur le développement du capital humain et des infrastructures.

Yannick SOMALON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *