.
.

Le triomphe de la vérité

.

Conférence internationale: José Tonato et ses pairs œuvrent pour la promotion de l’habitat dans l’espace régional


Le ministre José Tonato

La ville de Lomé, au Togo, a abrité du 30 septembre au 1er octobre dernier, la conférence régionale sur « Les Politiques de promotion de l’habitat et la croissance économique ». Une session qui a rassemblé plusieurs ministres de la sous-région en charge de l’habitat notamment, le Ministre béninois du Cadre de vie et du développement durable, José Didier Tonato, autour des enjeux liés à la promotion de l’habitat. Cette conférence organisée par la Caisse régionale de financement hypothécaire de l’Uemoa (Crrh-Uemoa) avec l’appui de la Banque Mondiale, est une première dans l’espace Uemoa. Pour Christian Agossa, Directeur Général de la Crrh-Uemoa, elle représente une occasion pour les différents acteurs de conforter la priorité observée aujourd’hui en faveur de l’habitat dans les politiques publiques des Etats, afin de dépasser l’idée que la promotion de l’habitat et de l’habitat social relève de mesures sociales. « A la Crrh-Uemoa, c’est un sujet que nous suivons avec beaucoup d’attention puisqu’en 07 années, nous avons pu décaisser 200 milliards FCFA au profit de 35 banques commerciales dans les 08 pays de l’Union », a-t-il précisé. Albert Zeufack, Economiste en Chef de la région Afrique de la Banque Mondiale, a prononcé la communication inaugurale sur l’impact des politiques de promotion de l’habitat sur la croissance économique. Elle a été suivie de cinq panels portant sur différentes thématiques pertinentes de la promotion et du financement de l’habitat dans l’Uemoa, dont un de haut niveau animé par les quatre Ministres présents, sur la portée et les limites des politiques de promotion de l’habitat. Au terme des deux jours riches d’enseignements, d’échanges et de partages d’expérience, les participants à la conférence Crrh-Uemoa sur les politiques de promotion de l’habitat et la croissance économique ont reconnu que les politiques de l’habitat avaient un impact effectif sur la croissance du produit national brut, la mobilisation de ressources fiscales, le développement et l’approfondissement du secteur financier, et enfin le renforcement du contrat social entre les citoyens et l’Etat. Ils ont recommandé aux Etats de l’Union de conduire des initiatives concertées en faveur des politiques de promotion de l’habitat comme instrument de transformation structurelle des économies de l’Uemoa.

Rastel DAN

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *