.
.

Le triomphe de la vérité

.

Soutenance de thèse de doctorat à l’Université d’Abomey -Calavi: Christophe Migan fait son entrée dans le corps des docteurs de l’ UAC


Docteur Christophe Migan

La problématique de l’employabilité des jeunes diplômés sans emploi de l’enseignement supérieur constitue la centralité de ce rendez-vous scientifique qu’est la soutenance de thèse de doctorat de christophe z. Migan. C’est devant un jury composé d’éminents professeurs venus du Bénin et du Togo, présidé par le professeur Kossivi ATTIKLEME, que l’impétrant a défendu avec conviction sa thèse le samedi 21 Septembre 2019 dans la salle de Conférence de l’ex amphithéâtres Flash, en présence de ses collègues, parents et amis.

«Problématique de l’insertion professionnelle des diplômés sans emploi de l’enseignement supérieur bénéficiaires du Contrat de première expérience professionnelle dans l’Administration publique béninoise». C’est l’intitulé de la thèse de doctorat soutenue par le désormais docteur de l’Université d’Abomey Calavi en Socioanthropologie, dans la spécialité sociologie de développement. Des moments forts ont marqué cette soutenance. Le premier moment de cet évènement est consacré à la présentation du résumé de la thèse suivie de la démonstration à travers la projection vidéo. En effet, la jeunesse nantie de diplômes universitaires est confrontée à un manque chronique d’emploi après l’obtention de leurs diplômes. Dans son exposé, il a démontré que, de nos jours avoir un diplôme n’est plus une garantie pour décrocher un emploi. Il a exposé chiffres à l’appui que le marché de l’emploi est en déséquilibré de nos jours. Il remet en cause la formation théorique qui est dispensée aux apprenants dans nos lycées et collèges qui ne sont pas en adéquation avec les besoins réel du marché de l’emploi. Il a fait savoir également que la persistance du problème d’employabilité des diplômes sans emploi de l’enseignement supérieur bénéficiaires du CPEP dans l’Administration publique béninoise est due entre autres à leur non acquisition des compétence au cours de leur stage , aux difficultés d’intégration dans les structures d’accueil, à l’inadéquation entre la formation et l’emploi, aux contraintes du marché de l’emploi , à la rareté de l’emploi, à la faiblesse de la capacité d’absorption de la main-d’œuvre supplémentaire par l’économie nationale, à la faiblesse des création d’emploi. A son avis, la machine de formation des diplômés suit une progression exponentielle tandis que celle de l’emploi suit une progression arithmétique. Pour maîtriser la situation, l’Etat a mis en œuvre plusieurs programmes qui malheureusement n’ont pas porté leurs fruits. Comment faire pour faciliter l’insertion professionnelle des jeunes? A cette interrogation, l’impétrant pense que l’Etat devra mener des actions à court et à moyen terme pour trouver une solution idoine au chômage des jeunes diplômés. A court terme, il s’agira pour notre pays de saisir les opportunités qu’offre le Nigeria pour développer le secteur agricole en encourageant la production locale à grande échelle et investir dans tous les secteurs porteurs de l’économie nationale pour créer des emplois’.Sans investissement il ne peut avoir création d’emplois. A long terme, l’Etat devra changer de paradigme au niveau du système éducatif, revaloriser les métiers existants, professionnaliser les enseignements, revoir les programmes de formation dispensés au niveau de nos universités en fonction des besoins du marché du travail. La mise en œuvre d’un tel projet s’avère indispensable pour résorber l’épineux problème du chômage de jeunes diplômés au Bénin. Ceci passe par la sensibilisation des jeunes élèves sur la nécessité de commencer par élaborer leur projet professionnel personnel dès le cours primaire. Convaincu par la pertinence de la démarche proposée par le docteur Christophe Z. Migan et la portée hautement scientifique des résultats de ses recherches, avec des résultats convaincants, le jury dirigé par le professeur Kossivi ATIKLEME a proclamé M. Migan Z.Christophe Docteur à l’Université d’Abomey Calavi, en socioanthropologie, dans la spécialité sociologie du développement avec la mention très honorable et félicitations des membres du jury. Le récipiendaire qui est désormais docteur, tient à mettre sa compétence au service de la nation en vue de la résorption à long terme du problème de l’employabilité des jeunes diplômés au Bénin. Faut-il rappeler, cette thèse de doctorat a été dirigée de main de maître par le professeur Titulaire Albert TINGBE-AZALOU. Il se réjouit de la pertinence du sujet d’actualité abordé par son doctorant. Même impression de la part du professeur Titulaire de sociologie à l’Université de Lomé Hetcheli Aimé qui reconnait la pertinence de la méthodologie ainsi que de la qualité du travail abattu. Il y a lieu de souligner que le nouveau entrant dans le corps doctoral est un cadre chevronné en matière des questions relatives à l’employabilité des jeunes diplômés. Il est ingénieur statisticien Economiste ayant plus de vingt ans d’ancienneté dans les domaines de l’emploi et de la formation. Il est également ingénieur en ingénierie et gestion des systèmes de formation. Au cours de ses parcours professionnels, il a occupé plusieurs postes de responsabilités et a organisé le premier village de l’emploi au Bénin. En outre, il a été et demeure consultant pour le Bureau International du Travail.

Ils ont dit

Professeur Aimé Hetcheli de l’Université de Lomé: « C’est un travail de fond et de grande actualité »
« Je pense que la thèse de Monsieur Migan est d’une grande actualité qui est abordée avec beaucoup de rigueur, la méthodologie est assez pertinente. Je pense que les résultats auxquels l’impétrant est parvenu sont très probants, mais il y a des aspects qui doivent être approfondis notamment en ce qui concerne les stratégies développées par les pouvoirs publics, pour résorber la question de l’emploi. Effectivement, il y a des initiatives qui sont prises qu’on doit questionner, des initiatives comme il l’a proposé, tel que le contrat de première expérience professionnelle doit être questionné au regard des résultats obtenus. Ce qui veut dire que ces politiques publiques ne tiennent pas nécessairement compte des réalités du terrain, mais sont souvent poussées des théories, les concepts empruntés d’ailleurs. Je pense donc que c’est un travail de fond et de grande actualité ».

Docteur Christophe Migan: « Il n’est jamais tard de bien faire »
« Mes impressions sont bonnes, c’est le mérite en tant que tel. Aux âmes bien nées la valeur n’attend pas le nombre des années. Il n’est jamais tard de bien faire, par rapport à cela il faut toujours avoir les compétences nécessaires pour aider le pays. Au sujet de ma thèse, elle est d’actualité, sinon récurrent et faudrait qu’on lui trouve quand même des solutions. Par rapport à cette thématique, nous avons essayé de trouver un certain nombre de solutions réelles, réalistes ou opérationnelles pour pouvoir faciliter l’insertion professionnelle des jeunes diplômés ».

Landry Sokegbe (stag)

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



4 thoughts on “Soutenance de thèse de doctorat à l’Université d’Abomey -Calavi: Christophe Migan fait son entrée dans le corps des docteurs de l’ UAC

  1. SAGBOHAN Prosper

    Fière de vous Dr Migan. Toutes mes félicitations. Que ce travail inspire les autorités de notre pays. La solution est désormais à leur portée.
    All the best!

  2. GABA BAGRI Bougnon Colette

    Félicitations à Vous DOCTEUR et merci pour cette louable contribution à la résolution de la question de l’employabilite des jeunes diplômés de de l’enseignement supérieur question d’actualité et très pertinente. Grand acteur avéré, imprégné de toutes les initiatives surtout publiques publiques et ayant été au coeur même de cette problématique dans vos fonctions passées ( récentes), je reste convaincue que les résultats de vos recherches aideront à mieux cerner cette problématique pour une meilleure employabilite de cette cible. Une fois encore félicitations et que DIEU vous BENISSE.

  3. GABA BAGRI Bougnon Colette

    Félicitations à Vous DOCTEUR et merci pour cette louable contribution à la résolution de la question de l’employabilite des jeunes diplômés de de l’enseignement supérieur question d’actualité et très pertinente. Grand acteur avéré, imprégné de toutes les initiatives surtout publiques publiques et ayant été au coeur même de cette problématique dans vos fonctions passées ( récentes), je reste convaincue que les résultats de vos recherches aideront à mieux cerner cette problématique pour une meilleure employabilite de cette cible. Une fois encore félicitations et que DIEU vous BENISSE.

  4. GABA BAGRI Bougnon Colette

    Félicitations à vous DOCTEUR et merci pour cette louable contribution à la résolution de la question de l’employabilite des diplômés de l’enseignement supérieur. Grand acteur avéré, imprégné de toutes les initiatives surtout publiques liées à cette problématique dans vos fonctions passées, vous êtes le mieux placé pour trouver des approches de solutions. Pour cela je reste convaincue que les résultats de vos travaux de recherches aideront à mieux cerner cette problématique pour une meilleure employabilite de cette cible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *