.
.

Le triomphe de la vérité

.

Mise en œuvre du projet Asphaltage: Le tronçon Hôpital Les Cocotiers – Trésor public sorti de l’ornière


Le Ministère de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche désormais accessible grâce au projet asphaltage

La dégradation du tronçon allant du carrefour de l’hôpital « Les Cocotiers » au ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche n’est plus la source de psychose pour les usagers de la route. Longtemps considéré comme une pue qui met à mal l’image des institutions ministérielles se trouvant sur cet axe, les nids de poule se trouvant sur cet axe ont disparu grâce au projet asphaltage annoncé en 2016 par le gouvernement de la rupture. Une situation qui ravit les usagers, fiers de l’évolution de ce projet d’urbanisation.

Les travaux du projet asphaltage évoluent à grand pas dans la ville de Cotonou, notamment au quartier Haie Vive. Près d’une centaine de ruelles sont passées au peigne fin par l’entreprise Sogea Satom, qui a pour principale mission de procéder à la réfection des ruelles aux normes des belles villes, en 15 mois. L’une d’elles qui ne laisse personne indifférent est le tronçon qui passe devant le ministre de l’agriculture pour déboucher sur le carrefour du Trésor public. La réfection de cette ruelle marquée par le redimensionnement de la voie, la pose de la couche de base, le gravillonnage et enfin les couches de bitume, est une grande satisfaction pour les usagers de ce tronçon. « Autrefois, c’était un véritable calvaire pour nous qui sommes habitués à cette ruelle. Les nids de poule endommagent nos engins et cette voie est impraticable, surtout en saison pluvieuse. Même si cet axe, n’est pas totalement réfectionné, il faut noter que c’est déjà un grand soulagement pour nous », a laissé entendre Eric A., un habitué de ce tronçon. A en croire l’agent de sécurité d’une structure située sur ce tronçon, de nombreux cas d’accidents sont souvent enregistrés entre les conducteurs d’engins à deux roues. Il faut noter que l’état de dégradation avancée de cette ruelle était aussi la cause de plusieurs actes d’incivisme et de vol perpétrés par certains citoyens. « Cette voie n’est pas du tout éclairée et la nuit, les hors la loi profitent de l’obscurité pour braquer les paisibles citoyens », a fait remarquer une commerçante sur cet axe. Les vices et difficultés de circuler sur cette ruelle peuvent être conjugués au passé grâce au projet asphaltage. Un projet en phase de donner une nouvelle image aux villes et permettre aux usagers de rouler en toute sécurité. Outre ce tronçon, plusieurs autres ruelles sont en pleine réfection au quartier Haie Vive. L’équipe de Sogea Satom, conduite par le Directeur des travaux, Sosthène Elias Boko, est à pied d’œuvre pour garantir une meilleure circulation aux usagers et redonner une nouvelle image à ce quartier, tant convoité. Au total, près de 94 ruelles sont prises en compte par ce projet avec un taux d’avancement de 60% dont 12 rues activement terminées. Un pied est désormais mis sur l’accélérateur afin de permettre à cette entreprise de finaliser l’ensemble des ruelles, au grand bonheur des habitants de la Haie vive et des usagers de la route.

Arnaud Medjinnada, Administrateur d’Entreprise : « S’il n’y avait pas asphaltage, il fallait le créer pour éclairer et donner une visibilité à nos villes »

« Le projet asphaltage est un projet de grande envergure et de taille pour notre pays, le Bénin. C’est inédit. Quand on est dans un quartier ou dans une ruelle, une fois les chantiers en cours, on a tendance à croire que c’est uniquement cette zone qui est en chantier. Mais, il faut circuler dans toute la ville de Cotonou, surtout au niveau du ministère de l’agriculture, pour se rendre compte de la merveille de ce projet pour notre pays. Ce qui se fait également dans le secteur de l’eau, de l’énergie et des autres secteurs, est du jamais vu. Si tous ces projets sont réalisés, le Bénin sera définitivement autonome. De grandes œuvres se réalisent pour ce pays. Nous passons progressivement au développement. Les qualités de ce gouvernement dépassent ses défauts et à ce niveau, les actions de développement dépassent ce qu’on peut souligner comme défaut. Le projet asphaltage est un projet phare pour le développement du Bénin. S’il n’y avait pas asphaltage, il fallait le créer pour éclairer et donner une visibilité à nos villes. C’est la preuve que les choses se révèlent au Bénin pour faire rêver ses populations et le monde »

Cham’s Deen, entrepreneur : « Le projet asphaltage redonne de la beauté aux villes béninoises »

« C’est un grand ouf de soulagement pour nous qui sommes habitués à ce tronçon. C’est un grand motif de satisfaction de voir cette ruelle retrouver toute sa beauté, après les travaux de Sogea Satom. Nous ne craignons plus l’insécurité sur cette voie, même à des heures tardives. Le projet asphaltage redonne de la beauté aux villes béninoises et il faut féliciter le gouvernement pour cette belle initiative ».

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *