.
.

Le triomphe de la vérité

.

Rencontre Gouvernement-Centrales et confédérations syndicales: Motifs de satisfaction pour la rentrée prochaine


Les responsables syndicaux à l’ouverture des travaux

La salle Atacora de l’Infosec a abrité la cérémonie d’ouverture officielle des négociations Gouvernement-Centrales et confédérations syndicales, ce jeudi 5 septembre 2015. Les travaux se sont déroulés en présence des représentants des 6 centrales et confédérations syndicales et les ministres sectoriels.

Pendant plus de deux heures d’horloge, les représentants du gouvernement et ceux des travailleurs ont discuté des diligences effectuées par les ministères sectoriels dans le cadre de la préparation de la rentrée scolaire et universitaire 2019-2020 qui est l’un des quatre points inscrits à l’ordre du jour. Au terme des discussions, le Chef de la délégation gouvernementale, le Ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané a confié que les partenaires sociaux ont apprécié et salué les différentes mesures prises par le gouvernement pour la tenue effective de la rentrée scolaire et universitaire et son bon déroulement.

Lire sa déclaration

« Nous avons juste examiné le premier point de l’ordre du jour qui a été arrêté de manière consensuelle. Sur ce premier point, nous avons surtout examiné les conditions pour assurer une rentrée scolaire et universitaire apaisée. Les trois ministres chargés de l’éducation ont rendu compte de toutes les mesures qui ont été prises par le gouvernement au primaire, au secondaire et au niveau du supérieur. Les responsables syndicaux ont posé des questions et je crois qu’il est honnête de dire que les mesures qui ont été prises par le gouvernement ont été pour l’essentiel saluées, c’est-à-dire par les syndicats lors de cette réunion. Nous avons arrêté après ce premier point et la réunion se poursuivra, la section se poursuivra par une réunion la semaine prochaine. Nous avançons sûrement et réellement et parce que nous avons examiné le premier point qui était le plus important. La rentrée scolaire, c’est dans une semaine et c’est important que nous pussions nous assurer que nos enfants, les élèves, les étudiants pourront commencer cette année scolaire sans difficultés et tout ce qui est nécessaire en termes de financement des écoles, en termes de subventions à ces écoles, en termes d’indemnité aux enseignants et les ministres ont rendu compte que toutes les mesures ont été prises justement pour assurer cela. Au nombre desdites mesures, nous avons par exemple des subventions aux écoles, les indemnités à payer aux enseignants, les recrutements d’enseignants nécessaires dans les écoles, la situation des écoles, dans certaines zones, notamment dans le septentrion. C’est de tout cela que nous avons discuté tout à l’heure ».

Laurent D. Kossouho

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *