.
.

Le triomphe de la vérité

.

Remaniement ministériel: Talon libère Atanasso, Ahissou, Bintou et fait appel à six nouvelles personnalités, l’équipe gouvernementale passe de 22 à 24 membres


Le 4ème gouvernement
de Talon

Le Chef de l’Etat, Patrice Talon, a procédé dans la soirée d’hier, jeudi 5 septembre 2019, au troisième remaniement ministériel de son gouvernement. Le renouvellement de cette équipe ministérielle, tant attendu depuis plusieurs mois, notamment après les législatives du 28 avril dernier, est enfin tombé avec une légère ascendance en ce qui concerne les portefeuilles ministériels. En effet, la nouvelle équipe gouvernementale est passée de 22 à 24 membres avec trois nouvelles entrées, dues à l’éclatement de deux ministères : celui du tourisme, de la culture et des sports puis, de l’Economie numérique et de la communication. La première entrée est celle du désormais ancien député du Bloc Républicain, Jean-Michel Abimbola. Il bénéficie du portefeuille du ministère du tourisme, de la culture et des arts, précédemment placée sous la tutelle de Oswald Homeky, désormais Ministre des sports. L’autre ministère qui a été scindé en deux est celui de l’Economie numérique et de la communication. Aurélie Adam Soulé Zoumarou qui occupait ce portefeuille ministériel devient ainsi titulaire d’un nouveau ministère, celui du Numérique et de la digitalisation. L’avocat Me Alain Orounla, quitte le barreau de Cotonou pour occuper le second volet de ce portefeuille ministériel. Il est porté au poste de Ministre de la communication dans le nouveau gouvernement du Chef de l’Etat, Patrice Talon.

Talon libère Atanasso, Ahissou et Chabi Adam Taro

Juste un léger remaniement Gouvernemental. L’attente a été longue. Mais enfin, l’accouchement est intervenu hier dans la nuit, après le passage de la liste à l’assemblée nationale pour avis consultatif. Le nouveau gouvernement formé par Patrice Talon est connu. Le président Talon n’a pas procédé à des changements de fond comme l’ont annoncé certaines rumeurs. Le socle du gouvernement est maintenu. En effet, il s’est agi, d’un léger remaniement, sans doute pour lui, de pourvoir au poste du ministre de la décentralisation et lui trouver un titulaire, procéder à 2 scissions de portefeuilles ministériels et profitant pour augmenter le nombre de femmes. Cette opération de réajustements sans vouloir chambouler l’équipe gouvernementale a été l’occasion pour Patrice Talon de se séparer de 3 de ses ministres et surtout de maintenir intact, donc en place les principaux ténors de son équipe en place depuis avril 2016.

Talon nomme 5 femmes dans son nouveau gouvernement

Le président Talon a remanié ce jeudi, 5 septembre, son gouvernement. Sa nouvelle équipe compte 24 membres dont cinq (5) femmes, soit un taux de présence féminine de 20,83%. Eléonore Ladékan Yayi au ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique; Véronique Tognifodé aux Affaires sociales et à la microfinance, et Sadia Assouma à l’Industrie et au commerce font leur entrée. Rescapée de la précédente équipe, Adidjatou Mathys conserve son portefeuille du Travail et de la fonction publique, tandis qu’Aurélie Adam Soulé Zoumarou, précédemment ministre de l’Economie numérique et de la communication, se voit déchargée de la communication pour devenir ministre du numérique et de la digitalisation. Le réaménagement de Patrice Talon n’a pas souri à deux femmes. Marie-Odile Attanasso, la désormais ex ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique,qui a tenu les rênes de ce département du 6 avril 2016 au 5 septembre 2019, soit pendant trois ans et cinq mois, quitte le navire. La seconde femme débarquée, Bintou Chabi Adam Taro a été ministre des affaires sociales et de la micro finance pendant près de deux (2) ans, du 27 octobre 2017 au soir du 5 septembre 2019.

Rastel DAN/Gérard AGOGNON/Flore S. NOBIME

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *