.
.

Le triomphe de la vérité

.

Projet « La route de l’esclave »: Les activités du 25è anniversaire lancées à Cotonou


Photo de famille des membres du présidium et de quelques experts de l’Unesco

L’hôtel Golden Tulip Le Diplomate de Cotonou a abrité ce mardi 20 août 2019, la cérémonie du lancement officiel du 25è anniversaire du projet « La route de l’esclave », organisé par l’Unesco et le ministère du tourisme, de la culture et des sports. C’était en présence de plusieurs personnalités politico-administratives et des membres du corps diplomatique accrédité au Bénin.

Le projet « La route de l’esclave » initié par l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (Unesco) à Ouidah en 1994 fête son 25è anniversaire cette année. A cet effet, les membres du Comité scientifique dudit projet et les experts de l’Unesco se sont donnés rendez-vous à Cotonou pour faire le bilan du chemin parcouru, identifier les défis à relever, explorer les pistes de développement et remobiliser les différents partenaires. A en croire le Directeur du Bureau Régional de l’Unesco, Ydo Yao, le projet « La route de l’esclave : Résistance, Liberté et Héritage » vise non seulement à  faire la lumière sur la période esclavagiste et ses conséquences désastreuses mais aussi, à mieux faire comprendre les transformations globales et les interactions fécondes générées par les rencontres entre des peuples et des cultures de différents continents. Depuis sa mise sur pied, le projet a fait des réalisations dont il a plu au Représentant de la Directrice Générale de l’Unesco de porter à la connaissance des participants. En effet, grâce à ce projet, plusieurs sites et lieux de mémoire liés à la traite négrière et à l’esclavage sont inscrits et célébrés comme partie intégrante du patrimoine mondial de l’Unesco, l’histoire de l’esclavage et de la traite négrière est inscrite dans les programmes scolaires et bien d’autres résultats probants déjà atteints. Il a par ailleurs félicité le gouvernement pour la qualité de la collaboration entre l’Unesco et le Bénin, et réitéré la gratitude de l’Unesco à l’Etat béninois pour ses nombreux efforts dans le cadre de la promotion du tourisme et de la culture. Ses propos ont été appuyés par la Directrice du Comité scientifique de l’Unesco et le Coordonnateur Résident du système des Nations Unies à Cotonou, Son Excellence Siaka Coulibaly qui ont félicité le gouvernement béninois pour avoir accepté d’accueillir cette rencontre internationale, ainsi que le comité d’organisation pour la qualité des activités prévues pour les cinq jours que vont durer les manifestations. A cet effet, Siaka Coulibaly a réitéré l’engagement du Système des Nations Unies à travers l’Unesco pour le renforcement de la coopération avec le gouvernement du Bénin pour la réalisation de son programme d’actions et assurer l’impulsion du secteur touristique. Procédant au lancement officiel des travaux, le Ministre du cadre de vie et du développement durable, José Didier Tonato, représentant son collègue en charge de la culture, a rassuré tous les participants que le Président Patrice Talon et son gouvernement s’engagent à relever les défis et porter les conclusions qui vont sortir des échanges à la prochaine Assemblée générale de l’Unesco.

Laurent D. Kossouho

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *