.
.

Le triomphe de la vérité

.

25ème anniversaire du projet «La Route de l’Esclave»: L’Unesco et l’Etat béninois s’engagent à célébrer tous les esclaves africains


Les conférenciers face à la presse

La salle de conférence l’Anecsmo a servi de cadre à une conférence de presse animée par les représentants des différentes structures impliquées dans l’organisation du 25è anniversaire du projet « La Route de l’esclave », ce vendredi 16 août 2019. A cette occasion, les conférenciers ont présenté le contenu dudit projet, ainsi que les différentes activités qui vont meubler cette édition qui tient à Ouidah du 20 au 24 août 2019.

Faire la lumière sur la période esclavagiste et ses conséquences désastreuses et mieux faire connaître les transformations globales et les interactions fécondes générales par les rencontres entre des peuples et des cultures de différents continents, sont les objectifs visés par l’Unesco en lançant en 1994 à Ouidah au Bénin, le projet « La Route de l’esclave » dont le 25e anniversaire sera célébré le 23 août 2019 à Ouidah.Selon les explications de la Directrice du patrimoine culturel Carole Borna, la présente édition co-organisée par l’Unesco et le ministère du tourisme, de la culture et des sports va permettre aux historiens, chercheurs et aux scientifiques de se retrouver et d’échanger entre eux, mais aussi avec le grand public à travers un colloque international, des séminaires et rencontres à caractère culturel. Ainsi, des experts viendront de plusieurs pays du monde y compris les membres du comité scientifique international de la « Route de l’Esclave ». A son tour, le Directeur du programme musée à l’Agence nationale pour la promotion du patrimoine et le développement du tourisme, Alain Godonou a fait savoir que cette célébration sera marquée par diverses activités dont un grand colloque international avec des sessions thématiques qui auront lieu les 20, 21 et 24 août 2019, deux ateliers scientifiques le jeudi 22 août,une réunion du comité scientifique du patrimoine mondial, ainsi que la diffusion des films 1, 2, 3 et 4 « Les Routes de l’esclavage » sur la télévision nationale Ortb. La journée du vendredi 23 août est consacrée à la commémoration de la Journée internationale du souvenir de la traite négrière et de son abolition (Jistna). A en croire le Président du Comité de Commémoration du 23 août (C.Com 23), Christoph Chodaton, cette journée a été instituée pour se souvenir et rendre hommages aux 12 millions d’Africains victimes de l’esclavage en quatre siècles. « Il est important de se rendre compte et de parler de leur courage, de leur lutte pour avoir la liberté », a-t-il indiqué. Cette journée sera célébrée à la Porte de non-retour à Ouidah avec des spectacles dédiés et des visites des sites et lieux de mémoire. Au cours de ce 25è anniversaire du projet « La Route de l’Esclave », il sera essentiellement question de faire un point des connaissances sur la traite négrière et l’esclavage, puis mettre en valeur, le patrimoine historique du Bénin, les héritages communs aux peuples africains et afro descendants, ainsi que leurs influences sur les autres cultures, le long des routes de l’esclavage.

Laurent D. Kossouho

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *