.
.

Le triomphe de la vérité

.

Deuil dans le monde musical africain: L’artiste ivoirien Dj Arafat n’est plus


L’artiste ivoirien , Arafat Dj n’est plus

Le Roi du « coupé-décalé » Dj Arafat de son vrai nom Ange Didier Houon n’est plus de ce monde. La triste nouvelle a été rendue publique par le Ministre ivoirien de la Culture et de la Francophonie, Maurice Kouakou Bandaman. Le Chef de la « Yorogang » a trépassé des suites d’un accident de la circulation intervenu dans la nuit du dimanche 11 août au lundi 12 août 2019, a précisé l’autorité ministérielle qui a profité de cette occasion pour présenter les condoléances de toute la nation à la famille de l’illustre disparu, et à tous les mélomanes ivoiriens. En outre, il a souligné que son département ministériel entend prendre toutes les dispositions de concert avec le Chef de l’Etat pour les hommages et obsèques à l’artiste, tout en invitant tous les mélomanes à la retenue et au calme. Selon les recoupements, Ange Didier Houon alias Dj Arafat est mort des suites de ses blessures dans une polyclinique à Abidjan ce 12 août à 8 heures. En effet, la star du « coupé-décalé » a été victime d’un grave accident survenu dans la nuit du dimanche dernier au lundi. Sa moto a percuté une voiture et le chanteur a été pris en charge et admis en soins intensifs. Il n’a malheureusement pas survécu. « Il a été admis aux urgences dans un état critique. Il avait notamment une fracture du crâne et un œdème », a confié un médecin de l’établissement à Jeune Afrique. Les équipes soignantes ont tenté de le réanimer, « en vain ». Deux ministres du gouvernement ivoirien, qui se sont rendus au chevet de l’artiste, ont confirmé le décès à Jeune Afrique, de même qu’un haut fonctionnaire en poste à Abidjan. « Je suis à la clinique où Dj Arafat a été admis. Je peux vous confirmer que l’artiste est décédé. Je suis avec le Ministre d’État Hamed Bakayoko, pour nous organiser avec la famille », a déclaré le Ministre ivoirien de la Culture et de la Francophonie Maurice Bandaman.

Lire la réaction du Ministre d’Etat Hamed Bakayoko
« C’est vrai. La triste nouvelle est une réalité. « Dj Arafat », mon fils est parti. Je me suis personnellement incliné sur sa dépouille ce matin. Je suis profondément affligé. C’est une lourde perte pour la culture africaine. J’adresse mes prières pour le repos de son âme. Je présente mes condoléances à sa maman, ses enfants, et toute sa famille, à nous ses fans, ainsi qu’à tous les ivoiriens. Son ouvrage et son souvenir resteront à jamais gravés dans nos mémoires. Adieu l’artiste ! Adieu Didier ! »

Abdoul Kayodé & Sébastien Ligan (Stags)

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *