.
.

Le triomphe de la vérité

.

Visite d’une délégation du Fpi au Bénin: Le Président Laurent Gbagbo adresse un courrier confidentiel à Nicéphore Soglo


Le couple Soglo et la délégation du Front Populaire Ivoirien (Fpi)

L’ancien Chef d’Etat Nicéphore Dieudonné Soglo et son épouse Rosine Soglo ont accueilli à leur domicile à Cotonou, une délégation du Front Populaire Ivoirien (Fpi) de l’ex Président ivoirien Laurent Gbagbo, ce vendredi 02 aout 2019. La délégation composée de cinq personnes, était conduite par le Vice-Président du parti Justin Koné Katina, ancien Ministre ivoirien du budget et actuel Porte-parole du Président Laurent Gbagbo. Il était assisté du Secrétaire Général Adjoint du Fpi, Seydou Soro, du Secrétaire de la coordination Fpi section Togo-Bénin, du représentant du Fpi à Cotonou, Guy Konan Anselme et d’un membre du parti du nom de Bruno Ahouanmagnagahou, Ivoirien d’origine béninoise. A l’entame des discussions, la Présidente Fondatrice du Parti la Renaissance du Bénin (RB), l’He Rosine Soglo a souhaité la bienvenue à ses visiteurs. Elle a insisté sur la loyauté des membres de la délégation qui, malgré les épreuves et l’exil, sont restés fidèles à leur parti et à leur leader, l’ancien Président de la République de Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo. A sa suite, le Président Nicéphore Dieudonné Soglo s’est montré très sensible à la lutte du Fpi et s’est engagé à œuvrer davantage pour l’unité et la paix définitive en Côte d’Ivoire, un pays frère au Bénin. Prenant la parole, l’ancien Ministre ivoirien, chef de la délégation et porte-parole du Président Laurent Gbagbo a exprimé toute sa gratitude à ses hôtes pour l’accueil chaleureux qui leur a été réservé. Il a annoncé être porteur d’un message personnel du Président Gbagbo à son frère et ami, le Président Nicéphore Soglo. Un message contenu dans un courrier dont la teneur n’a pas été divulguée. D’autres sujets ont meublé les échanges entre les deux parties, en l’occurrence les questions de l’intégration sous régionale à travers la prochaine monnaie commune. Il a été également évoqué la Renaissance de l’Afrique, notamment le devoir de mémoire sur la traite des noirs. Les nombreux conflits en cours sur le continent africain ont retenu les attentions.

Laurent D. Kossouho

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *