.
.

Le triomphe de la vérité

.

Lancement de la phase pilote du volet «assurance-maladie » de l’ARCH: Le Gouvernement Talon active son projet social


Quelques membres du gouvernement présents au lancement

Le ministre d’Etat, ministre du Plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané a procédé, dans l’après-midi du lundi 29 juillet au centre de santé de Golo Djigbé dans la commune d’Abomey-Calavi, au lancement de la phase pilote du volet assurance maladie du projet Assurance pour le renforcement du capital humain (ARCH).L’événement, qui a réuni plusieurs ministres, partenaires techniques et financiers, acteurs du secteur de la santé et personnalités politico-administratives, consacre le démarrage de la délivrance des paquets de services prévus aux populations dans le cadre du projet ARCH.

Tester le modèle d’assurance-maladie retenu par le projet ARCH, ainsi que son dispositif de mise en œuvre. C’est l’objectif de cette phase pilote qui sera conduite dans les zones sanitaires Abomey-Calavi/Sô-Ava, Dassa-Zoumè/Glazoué et Djougou/Copargo/Ouaké et impactera, dans un premier temps, environ 120 mille personnes. Ces zones d’expérimentation ont été choisies sur la base de plusieurs critères, notamment l’importance du nombre de bénéficiaires identifiés, et le niveau de mise aux normes des formations sanitaires. A en croire le président du comité national de suivi de la phase pilote du volet assurance maladie, le Professeur Benjamin I. B. Hounkpatin, ministre de la Santé, « La répartition des zones sélectionnées sur le territoire national vise à capter la diversité et les spécificités de comportements des populations cibles vis-à-vis des services de santé couverts par l’assurance-maladie du projet ARCH ».
Pour l’effectivité de cette phase pilote, plusieurs actions d’envergure ont déjà été réalisées par le Gouvernement. A ce jour, les bénéficiaires sont identifiés, leurs cartes biométriques imprimées, et le panier de soins à leur offrir est défini et validé ; la codification des actes de soins, de biologie, de chirurgie et des pathologies, des médicaments et des professionnels de santé est réalisée ; pour les zones sanitaires pilotes, le plateau technique est apprêté et le personnel formé ;le dispositif opérationnel pour le suivi du parcours du patient et la centralisation des données de prise en charge est déployé. En plus, des ambulances médicalisées et des stocks suffisants de médicaments sont acquis et mis à la disposition des zones sanitaires concernées. « …projet emblématique au plan social» aux dires du président Talon lors d’un entretien avec la presse nationale à l’occasion de la fête nationale 2018, l’ARCH est un des projets phares du gouvernement qui a fait de l’amélioration des conditions de vie des Béninoises et des Béninois, sa priorité.

Propos du ministre Benjamin Hounkpatin, président du comité national de suivi de la phase pilote du volet assurance maladie du projet ARCH

«Dorénavant, grâce au panier de soins du projet ARCH, les bénéficiaires de l’assurance maladie, quel que soit leur âge, sont entièrement couverts contre le paludisme qui est la maladie la plus courante dans notre pays. Les enfants de moins de cinq (05) ans enrôlés sont intégralement pris en charge pour les infections respiratoires et les maladies diarrhéiques. Toutes les femmes enceintes bénéficiaires de l’assurance maladie du projet ARCH sont prises en charge du début de la grossesse jusqu’à l’accouchement….. Je voudrais donner l’assurance que les prestations de santé qui seront offertes respecteront les normes et standards de qualité du secteur. Ces prestations contribueront fortement à soulager les peines de nos populations et réduire leur vulnérabilité face à la maladie.J’engage ici le Comité national de suivi à poursuivre inlassablement sa mission et à mettre en œuvre efficacement les orientations du gouvernement en vue d’un succès total du volet assurance maladie du projet ARCH, principal projet social phare du Programme d’actions du Gouvernement. »

Allocution du Ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement, à l’occasion de la CEREMONIE DE LANCEMENT OFFICIEL DE LA PHASE PILOTE DU VOLET « ASSURANCE-MALADIE » DU PROJET ARCH

Monsieur Abdoulaye BIO TCHANE

  • Monsieur le Ministre de la Santé ;
  • Mesdames et Messieurs les Ministres, chers collègues du Gouvernement ;
  • Honorables députés à l’Assemblée Nationale ;
  • Mesdames et Messieurs les membres des Institutions de la République ;
  • Mesdames et Messieurs les représentants des Partenaires Techniques et Financiers ;
  • Messieurs les Préfets ;
  • Mesdames et Messieurs les Elus locaux ;
  • Chers invités ;

Mesdames et Messieurs,
Au nom du Président de la République, le Président Patrice TALON. Je suis particulièrement heureux de prendre la parole ce jour, à l’occasion du lancement officiel de la phase pilote du volet « ASSURANCE-MALADIE » du projet ARCH. La cérémonie de cet après-midi est certes simple mais elle doit être solennelle car elle marque un pas historique dans la marche du Bénin vers le mieux-être de ses populations, principalement les plus démunies. A ce titre, je voudrais saluer toutes les personnes physiques et morales, qui ont abattu, sous le leadership du Ministre de la Santé, un travail de qualité depuis la préparation du projet. Tous ici présent aujourd’hui, vous pourrez dire : j’y étais moi aussi.

Mesdames et Messieurs,
L’un des engagements forts du Président Patrice TALON, est d’offrir aux Béninois, une protection sociale devant leur permettre de faire face aux aléas inhérents à la vie. Cette vision a été transformée en un programme ambitieux de protection sociale, le programme ARCH. Il constitue un paquet de quatre services conçus dans une approche de synergie, à savoir l’assurance-maladie, le crédit, la formation et l’assurance-retraite.
La cérémonie qui nous rassemble aujourd’hui donne du sens à cet esprit de solidarité. Nous le savons, beaucoup de nos compatriotes sont exposés à des degrés divers de vulnérabilité, au risque maladie. Les derniers résultats des enquêtes disponibles indiquent que le taux de pauvreté dans notre pays est d’environ 40,1% dont 22,7% de pauvres extrêmes. Plusieurs milliers d’entre eux sont obligés de renoncer aux soins, faute de moyens pour payer directement les prestations sanitaires. D’autres encore doivent puiser des ressources destinées à d’autres charges pour se soigner. Ce qui contribue ainsi à l’aggravation de leur précarité.
Mesdames et Messieurs,
La couverture du risque mala
die procède du droit à la santé, un droit universel. Au terme de l’article 8 de la constitution du Bénin, l’État a l’obligation d’assurer l’égal accès à la santé à tous ses citoyens. L’assurance-maladie, telle qu’elle prend corps aujourd’hui est destinée prioritairement aux personnes économiquement faibles. Elle repose sur les valeurs d’équité et de solidarité nationale. Elle vise à lever les obstacles financiers, notamment les paiements directs par les patients eux-mêmes. Elle implique également la prise en charge sur fonds publics, des frais de santé des personnes qui ne sont pas en mesure de les supporter.
Pour le Gouvernement du Président Patrice TALON, l’amélioration des conditions de vie de nos populations est une priorité dans notre programme «Bénin Révélé». C’est pour cela que le projet ARCH est le principal outil de mise en œuvre de la nouvelle stratégie de protection sociale et d’accès aux services sociaux de base pour les citoyens qui en sont souvent exclus.
La mise en œuvre du volet assurance-maladie va se faire par une adhésion progressive. Elle commence par les pauvres extrêmes pour lesquels l’État supporte totalement les primes d’assurance. La phase pilote de ce projet couvre les zones sanitaires Abomey-Calavi/Sô-Ava, Dassa-Zoumè/Glazoué et Djougou/Copargo /Ouaké. Elle permettra d’impacter dans un premier temps, environ 120 mille personnes. Au-delà de cette phase, l’assurance maladie sera ouverte à toutes les autres couches de la population.
Mesdames et Messieurs,
C’est le lieu de remercier la Banque Mondiale, l’USAID, le Système des Nations-Unies, l’UNICEF, le PNUD et tous les autres partenaires du projet ARCH. Leur confiance et leur accompagnement depuis le début ont permis l’aboutissement heureux du processus.
Le Bénin consacre un effort considérable à cette assurance-maladie dont l’aurore se lève ce lundi 29 juillet 2019. Je pus assurer nos compatriotes ainsi que nos partenaires que le Gouvernement mettra un point d’honneur à assurer avec rigueur la mise en œuvre des activités prévues, en vue d’une efficacité totale.
A cet effet, il est prévu le déploiement d’un plan de sensibilisation et de communication à l’endroit des prestataires de soins, des autorités locales et des populations. Cette démarche vise à faire connaître le contenu exact du panier de soins offert et les procédures de mise en œuvre. Le Ministre de la Santé et ses services ont d’ores et déjà pris les dispositions idoines à la réussite de l’opération.

Mesdames et Messieurs,
L’assurance-maladie du projet ARCH a nécessité une longue préparation et la mobilisation de ressources. La complexité de son domaine d’intervention appelle à une vigilance de tous les instants. Le Gouvernement s’y est engagé sans réserve et mobilisera toutes les énergies et ressources pour sa réussite, tout en exigeant la qualité à tous les niveaux. Je suis confiant qu’avec des efforts soutenus et le travail bien fait, nous parviendrons à des résultats concrets, mesurables. Nous obtiendrons des résultats qui permettent d’atteindre les cibles de nos objectifs nationaux et celles des Objectifs de Développement Durable, relatifs au secteur social.
J’en appelle donc à la conscience citoyenne et à la fibre patriotique de tous pour la réussite de ce projet. Ainsi, nous aiderons notre pays à lutter contre les inégalités en matière d’accès aux soins de santé et aux médicaments.
Sur ce, je déclare officiellement lancée, ce jour lundi 29 juillet 2019, la phase pilote du volet « assurance-maladie » du projet ARCH.

Vive l’assurance maladie pour tous les Béninois !
Vive le projet ARCH !
Vive le Bénin !
Je vous remercie !

Glo-Djigbé, le 29 juillet 2019

Flore S. NOBIME

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *