.
.

Le triomphe de la vérité

.

Succession au trône au palais royal: Dada Keffa Sagbadjou Glèlè se dévoile au peuple d’Abomey


Dada Keffa Sagbadjou Glèlè entouré de ses femmes et de ses hommes de main

Enfant de sa Majesté Dada Sagbadjou Glèlè (fils de Dada Glèlè, qui a régné de 1858 à 1889), Dada Keffa Sagbadjou Glèlè, actuel Roi du Danxomè s’est montré pour la première fois à son peuple après son intronisation. C’était au cours d’une cérémonie d’investiture qui s’est tenue ce samedi 27 juillet 2019 au grand Palais de Danxomè en présence des filles, fils de Danxomè, des ministres du roi, des princes, des Tangninon, des amazones et des personnalités politico-administratives venues de tous les horizons pour assister à cette cérémonie solennelle.

Tout a commencé par une procession des princes, princesses, Tangninon, dignitaires, chefs cantons et ministres du palais royale, tous autour du Roi, porté par des bras valides dans un hamac digne de son autorité. Sur la place publique séparant les palais, un monde fou attendait le nouveau souverain, qui fait pour la première fois depuis son intronisation, son apparition en public. Forte de louange, de litanie, empreinte de solennité, la cérémonie d’investiture de Dada Keffa Sagbadjou Glèlè est et reste le signe de la richesse culturelle et cultuelle du royaume de Danxomè. « Cette richesse s’est illustrée à travers une cérémonie voulue et exigée par le chef de l’Etat, le Président Patrice Talon qui donne une place de choix à la culture dans son programme d’actions du gouvernement », dira le Président du comité d’organisation, le Maire d’Abomey, Dah Sèmliko Alomagba. Souhaitant la bienvenue à l’assistance, il a rappelé l’importance de cette cérémonie qui a eu lieu à Danxomè il y a très longtemps. A l’occasion, les ministres de la cour royale, plus d’une cinquantaine, se sont avancés vers le Roi assis au cœur de la tribune officielle. Formant deux haies, ces hommes de mains du Souverain se sont prosternés et ont créé une allée débouchant sur le siège royal, permettant aux autres couches de la cour, d’aller dire leurs salutations au nouveau souverain. A tour de rôle, les femmes du Roi, assises autour de lui, les Kponhinto, le Migan, le porte-parole et autres mains du Roi, comme cela se faisait dans les temps jadis, se lisaient dans le schéma offert par l’organisation, symbolisant l’identité culturelle du royaume.

Une cérémonie aux couleurs de Danxomè
Avec les rythmes et chants traditionnels, les danxomènou ont magnifié Dada Keffa Sagbadjou Glèlè, lui offrant un spectacle extraordinaire à nulle autre pareille. Toutes choses qui ont marqué le Ministre de la défense Alain Fortunet Nouatin, représentant le chef de l’Etat qui n’a pas caché sa joie : « C’est magnifique, extraordinaire ce que nous venons de voir ici à Abomey. C’est joli et c’est la preuve de la richesse de notre culture et en cela, la clairvoyance du chef de l’Etat qui a placé la culture au cœur de son programme d’actions pour booster l’économie et le développement du Bénin ». Entouré à l’occasion de ses collègues de la culture Oswald Homéky, de l’enseignement supérieur Marie-Odile Atanasso, et des affaires étrangères, Aurélien Agbénonci, le Ministre Alain Fortunet Nouatin a promis rendre compte fidèlement au chef de l’Etat. « Je lui rendrai compte fidèlement de ce que j’ai vu ici et je prie les filles et fils de Danxomè à s’unir autour du Roi pour une paix durable », a-t-il ajouté très enthousiasmé. A travers son porte-parole Mitodaxo Sagbadjou, le Roi Keffa Sagbadjou Glèlè a remercié l’assistance pour avoir fait le déplacement et pour l’honneur qui lui est fait. Il a salué l’engagement du chef de l’Etat pour ses actions au service du rayonnement de la culture et son implication personnelle dans la mise en œuvre de ce projet d’investiture. Le Roi a fait rappeler le lien maternel du chef de l’Etat avec la cour royale et l’a remercié pour son attachement à la famille maternelle. Le Roi a pris l’engagement de réparer tout ce qui, depuis longtemps, est mal fait ou déjà gâté dans le royaume, de redresser les choses pour redorer les valeurs traditionnelles des danxomènou. Dada Keffa Sagbadjou Glèlè, plaçant son règne sous la paix durable, a prié ensuite pour le chef de l’Etat, pour le Bénin en général et promet accompagner le gouvernement dans son volet culturel. Il est important de rappeler la présence des rois du Bénin dont entre autres, celui de Parakou, de Djougou, le roi de Porto-Novo, d’Agonlin et de plusieurs personnalités du pays dont le Président de la Cour constitutionnelle, le Professeur Joseph Djogbénou et des honorables députés. Les confréries traditionnelles, les Bokonon, et les religieux (Musulmans, protestants, célestes) et autres ont répondu présents au rendez-vous.

Ils ont dit

Dah Sèmliko Allomagba, Maire d’Abomey et président du comité d’organisation: « Nous disons merci au Chef de l’Etat »
« Vous êtes en train de vivre vous-mêmes la cérémonie et vous voyez combien tout Danxomè s’est levé pour accompagner son roi. Le Danxomè se révèle de nouveau et vous allez voir les Nan, (Femmes du roi), les kponougan, (chef cantons) les Ahovi (Princes et princesses), les Axiata (ambassadeurs du roi) et les rois des contrées du Bénin venus nombreux assister à la cérémonie. Voyez vous-mêmes la beauté et la grandeur de la culture du Danxomè. Cette fête doit être annuelle et permettre à la tradition, à la culture de se dévoiler, de se montrer aux jeunes générations qui n’ont appris l’histoire du Danxomè que par les livres. Je tiens au nom du comité d’organisation et au nom du roi, à saluer le chef de l’Etat qui a recommandé et insisté sur l’organisation de cette fête. S’il était là, il aurait pu voir la joie de tout le peuple de Danxomè. Nous le saluons pour son attachement et son implication dans le développement de la culture au Bénin en général. »

Dada Agonlin Xoxu Yèto Kandji: « C’est un nouveau jour qui se lève sur Danxomè »

« Nous sommes là aujourd’hui parce que Dada Keffa Sagbadjou Glèlè se dévoile à son peuple. Il arrive que la nuit tombe mais après la nuit, le jour se lève à nouveau. Donc, c’est un nouveau jour qui se lève sur Danxomè qui dévoile son nouveau souverain. Nous sommes là pour le soutenir et notre présence nous a permis de vivre la beauté de la cérémonie, la beauté de la culture de Danxomè. C’est pour cela que nous tenons à dire un sincère remerciement au comité d’organisation, au chef de l’Etat, à tous les ministres du gouvernement et tous ceux qui ont contribué à la réussite de cette cérémonie. Que la paix règne sur Danxomè, longue vie au roi et que la paix règne sur le Bénin ».

Dah Gandja-honou de Hodja, Ministre du roi: « Le royaume retrouve déjà ses lettres de noblesse »

Les ministres du roi, comme vous devez le constater ont tous porté du blanc. Nous sommes nombreux, plus d’une cinquantaine. J’avoue que nous venons de passer un moment de fête magnifique. Depuis la nuit des temps, c’est comme ça que ça se passait à Danxomè. Les choses n’étant plus respectées, beaucoup de choses sont gâtées, mais Dada Keffa est venu et a dit stop. Plus rien ne se passera comme avant, il faut que le royaume retrouve ses lettres de noblesse, son identité et sa vraie culture. C’est ça que nous venons d’affirmer en révélant l’identité de ce peuple qui est le cœur du Bénin. En tant que ministre, notre rôle est de l’accompagner, de porter ses réformes et d’être ses mandants dans nos localités. Nous devons faire en sorte que rien ne manque et que rien n’arrive au roi, sous la pluie, sous le soleil, nous sommes dedans et s’il faut, mourir pour le roi. Il a promis corriger tout ce qui n’allait pas et il a déjà commencé. Nous allons l’accompagner jusqu’au bout ».

Yannick SOMALON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *