.
.

Le triomphe de la vérité

.

Rencontre pour le dialogue politique à la Présidence cet après-midi: Fcbe accepte l’invitation de Talon, Azannaï boycotte


Les membres du bureau exécutif national du parti FCBE

Les responsables du parti Force Cauris pour un Bénin Emergent (Fcbe) ont décidé de répondre à l’invitation du Chef de l’Etat, Patrice Talon pour la concertation prévue cet après-midi à la Présidence de la République dans le cadre du dialogue politique annoncé. Elargie aux députés du parti, la réunion organisée par le bureau politique s’est tenue vendredi dernier et a été l’occasion de grandes discussions autour de la participation ou non des Fcbe à ce dialogue, avant que tous s’y adhèrent finalement, selon le communiqué rendu public par le parti. Conformément aux critères énumérés pour prendre part à ladite concertation, les deux délégués qui devront le représenter ont été également désignés séance tenante, sans que les noms ne soient rendus publics. D’après le même communiqué, il a été décidé aussi de mettre sur pied un comité préparatoire adh’oc pour assurer la présence des représentants du parti Fcbe à la rencontre de ce soir.
C’est un vœu cher à Patrice Talon pour trouver des solutions durables à la crise politique qui perdure autour des législatives 2019. Des législatives auxquelles, le parti Fcbe comme plusieurs autres formations politiques, n’ont pas pu prendre part, pour n’avoir pas obtenu des pièces maitresses à leur dossier de candidature, dont le Certificat de conformité aux nouvelles lois électorales en vigueur, notamment, la nouvelle charte des partis politiques. Dans un entretien qu’il avait récemment accordé à une presse locale, le porte-parole du parti Fcbe, Nourénou Atchadé avait exhibé des préalables à leur participation au dialogue politique, entre autres, la reprise desdites législatives. Le parti ne manquera pas d’y revenir cet après-midi à cette rencontre de la présidence qui connaîtra également la participation de plusieurs autres formations politiques de l’opposition dont Restaurer l’Espoir de Candide Azannai, ou encore, Union sociale libérale (Usl) de l’homme d’affaire, Sébastien Ajavon actuellement en exil en France.

Candide Azannaï et son parti rejettent la main tendue du Chef de l’Etat

Le parti Restaurer l’Espoir du Président Candide AzannaÏ ne participera pas à la rencontre convoquée par le Chef de l’Etat pour se tenir, ce jour, lundi 15 juillet 2019. C’est la principale décision sortie de la concertation que les responsables de ce parti ont tenue ce 14 juillet suite à l’invitation du Président de la République adressée à son parti et à 10 autres qui ne se sont pas encore conformés à la nouvelle charte des partis politiques. Alors que le peuple s’attendait à une action commune de la part des ténors de l’Opposition béninoise, c’est plutôt en rangs dispersés que ceux-ci ont choisi d’évoluer. En effet, suite à cet appel au dialogue lancé par le Chef de l’Etat, le parti Forces Cauris pour un Bénin Emergent (Fcbe) dont l’ancien Chef de l’Etat Boni Yayi est le Président d’honneur, après une concertation, a confirmé sa participation à cette rencontre avec le Chef de l’Etat. Reste à savoir si parmi les partis invités, d’autres feront comme le parti Restaurer l’Espoir qui exige toujours la satisfaction des préalables au dialogue qu’il avait posés.

Lire le Communiqué des Fcbe

Le bureau politique du parti FCBE a tenu à son siège à Cotonou, ce jour vendredi 12 juillet 2019, une réunion élargie aux députés du parti.
L’ordre du jour a comporté deux points:
– le premier est relatif à la suite à réserver à l’invitation du Président de la République
– et le second aux divers.
La séance a été présidée par le premier Secrétaire Exécutif National Adjoint.
Abordant le premier point de l’ordre du jour, il a passé la parole au quatrième Secrétaire Exécutif National Adjoint qui a fait part aux participants du courrier adressé au parti FCBE par le Président de la République, l’invitant à une concertation avec certains partis politiques. Ladite concertation est prévue pour le 15 juillet 2019 à 17 heures au palais de la République.
La lettre d’invitation, tout en évoquant le cadre du dialogue annoncé, n’a pas précisé un ordre du jour. Toutefois, le choix des participants se réfère aux partis ayant déposé leur dossier de déclaration administrative au ministère de l’intérieur.
Il s’agit donc pour le parti de se prononcer sur la suite à donner à cette invitation.
Après un tour de table qui a permis aux participants de donner chacun son appréciation, une large majorité des participants a opté pour la participation du parti FCBE à cette rencontre. Il a été recommandé que ce point de vue soit porté à la connaissance des autres partenaires au sein de l’opposition politique.
Après cet accord de principe, le bureau politique a procédé à la désignation des deux délégués qui devront le représenter à cette concertation. Un comité préparatoire ad-hoc a été également mis sur pied.
Le point des divers a été consacré à d’échange d’informations diverses.

Fait à Cotonou, le 12 juillet 2019

Le Bureau Politique

Christian TCHANOU et  Laurent D. KOSSOUHO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *