.
.

Le triomphe de la vérité

.

Promotion de l’entreprise et de l’emploi des jeunes: Le DG Paulin Akponna annonce la renaissance du FNPEEJ et de beaux jours pour l’entrepreneuriat


Le Directeur du Fnpeej, Paulin Akponna

Invité sur l’émission Zone Franche de la Télévision Canal 3, ce dimanche 14 juillet, le Directeur Général du Fonds National de Promotion de l’Entreprise et de l’Emploi des Jeunes (Fnpeej), Kingnidé Paulin Akponna, a abordé la problématique de l’emploi et les réformes du gouvernement dans le domaine de l’entrepreneuriat, les résultats obtenus, ainsi que les perspectives. Pour lui, les jeunes entrepreneurs africains et béninois, plus particulièrement ont plus un problème de gouvernance que de contrôle. « L’État n’a pas vocation à octroyer des financements aux entrepreneurs, mais il a plutôt le rôle de régulation et c’est en cela qu’il faut pouvoir faire comprendre à la jeunesse qui désire entreprendre que ce qu’il lui faut, c’est un accompagnement dans sa quête de financement. C’est d’ailleurs cela, la mission originelle du Fnpeej, a-t-il expliqué. Quant à la polémique liée à la suppression du Fnpeej, le Directeur Kingnidé Paulin Akponna a martelé que « le Président Patrice Talon n’a jamais mentionné une quelconque volonté de supprimer le Fnpeej ». Il souligne à cet effet que, ce sont plutôt les intoxications qui ont fait état de cela, à des fins de faire croire que le gouvernement du Nouveau Départ n’a qu’un seul souci, celui de détruite les emplois. En dépit de ces allégations, l’évolution du taux de croissance économique est le symbole par excellence de ce que les entreprises béninoises opèrent désormais dans un environnement plus vivable et plus adapté à l’atteinte des objectifs de développement du pays, d’après ses analyses. En faisant une comparaison entre le Fnpeej d’hier et celui d’aujourd’hui, il a fait savoir que le Fnpeej avait été détourné de sa mission à des fins politiques et le changement qui est intervenu sur le plan de la gouvernance avec l’avènement du gouvernement du Président Patrice Talon qui amène la structure à renouer avec sa mission de départ. C’est cela qui justifie, à l’en croire, le fait qu’en dépit de la disponibilité des fonds, le Fnpeej n’ait pas versé dans la mise à disposition de fonds pour les entreprises des jeunes à la veille des législatives de 2019. « Lorsque le dispositif aura fini de prendre corps grâce aux réformes en cours actuellement, le fnpeej deviendra un véritable instrument qui permettra de booster l’entreprenariat des jeunes. Ceci se fera avant la fin du premier quinquennat en cours », a promis Kingnidé Paulin Akponna, tout en rassurant que le Fnpeej ne sera plus seul à faire face aux défis de l’accès des jeunes au financement de leurs activités. Il a fait observer que le Gouvernement travaille à mettre en synergie dans un écosystème toutes les structures intervenant dans l’entrepreneuriat comme l’Apiex, Sème City , l’ANPME, etc.
Par ailleurs, l’invité de Zone Franche rassure que l’environnement économique qui prévaut dans le pays aujourd’hui est favorable au développement des entreprises et celles qui ont toujours évolué dans une logique de compétitivité et de respect des normes ne s’en plaignent pas. Quant au Programme d’Actions du Gouvernement (PAG), le Directeur Général du FNPEEJ a estimé qu’aujourd’hui, il n’est plus question de faire la vulgarisation du PAG, puisque, déclare-t-il, le PAG parle désormais de lui-même à travers les réalisations palpables et concrètes. « C’est simplement heureux de se rendre compte que plusieurs dans le rang de ceux qui étaient incrédules hier, commencent à saluer ce qui se fait », s’est-il réjoui, ajoutant que l’accompagnement qui est proposé aux jeunes entrepreneurs par le FNPEEJ aujourd’hui intègre l’incubation et le mentorat. Ce qui est de nature, selon lui, à conforter les banquiers en faisant tomber leur frilosité.
Pour finir, il a invité les jeunes à la patience. « A la jeunesse, je demande juste un peu de patience encore. Les réformes en cours au FNPEEJ vont accoucher dans les tout prochains jours, d’un outil qui permettra d’apporter des solutions pertinentes et adéquates à leurs préoccupations relatives à la création de leurs entreprises », a-t-il conclu.

Laurent D. KOSSOUHO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *