.
.

Le triomphe de la vérité

.

Coopération sino-béninoise: Le Bénin et la Chine s’engagent pour concrétiser l’initiative « la ceinture et la route »


L’Ambassadeur de la Chine au Bénin et le Directeur de Cabinet du ministère du plan et du développement ont procédé au lancement officiel de la 2è édition de l’initiative « La ceinture et la route », ce mardi 9 juillet 2019. La salle de conférence du centre culturel chinois a abrité cette cérémonie en présence des membres du corps diplomatique, des enseignants-chercheurs, des représentants d’organismes internationaux et de plusieurs personnalités politico-administratives.

« L’initiative de la ceinture et la route : Quelles opportunités pour le Bénin ? », est le thème autour duquel se déroulent les activités du colloque international Chine-Bénin pour le développement de cette année 2019. A en croire l’Ambassadeur de la Chine au Bénin, son Excellence Jingtao Peng, à travers la signature du Mémorandum d’entente sur la coopération dans le cadre de l’initiative « La ceinture et la route »par le Ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Aurélien Agbénonci en marge de sa visite en Chine en juin dernier, le Bénin est entré dans la grande famille de « La ceinture et la route ». Une famille qui, explique-t-il, compte 160 dont 40 pays d’Afrique. Aussi fait-il savoir que les différentes communications programmées dans le cadre de ce colloque permettront aux uns et aux autres de comprendre le bien-fondé du système « La ceinture et la route » initié par le Président chinois en septembre 2013. Pour le Directeur l’Institut Conficius, Julien Sègbo, ce colloque vise à faire découvrir aux participants, la nouvelle dynamique de coopération de la Chine avec le reste du le monde en vue de contribuer à l’édification d’une communauté de destin pour l’amélioration des conditions de vie des populations. De son côté, le Coordonnateur de l’Observatoire pour le Changement Social, Pascal Tchiwanou a indiqué que l’initiative « La ceinture et la route » est un modèle de croissance dont les opportunités qu’elle offre, permettront au Bénin d’amorcer son développement. Procédant au lancement officiel de ce colloque international au nom du Ministre d’Etat chargé du plan et du développement, le Directeur de Cabinet Rufino d’Almeida a exprimé sa reconnaissance à l’endroit des autorités chinoises, notamment les responsables de l’ambassade pour leur appui dans le cadre de la réalisation des projets du gouvernement. Selon lui, les progrès de la Chine sont réels. C’est pourquoi il estime qu’à travers cette initiative « ouverte et pragmatique, le Bénin va mieux s’approprier le concept et voit comment il peut en tirer profit ».

Les participants outillés sur le concept « La ceinture et la route »
A la suite de la cérémonie du lancement officiel de la 2è édition du colloque international Chine-Bénin pour le développement, l’Ambassadeur de la Chine au Bénin, son Excellence Jingtao Peng s’est entretenu avec les participants sur le thème, « L’initiative de la ceinture et la route : les opportunités pour le Bénin ». Dans développement, il a souligné que la coopération de la Chine regroupe cinq priorités que sont, la coordination en matière de politique, l’interconnexion des infrastructures qui est le domaine prioritaire de « la ceinture et la route », la facilitation du commerce, l’intégration financière et la coopération mutuelle des peuples. « La ceinture et la route » est un système ouvert à tous les peuples. « L’ouverture crée le progrès et la fermeture crée l’arriération », a lancé Jingtao Peng pour justifier la raison d’être du système. Par ailleurs, il a fait savoir que cette initiative repose sur cinq caractères à savoir, « construire la route au lieu de bâtir un mur, cultiver le gagnant-gagnant tout en refusant l’accaparement exclusif, une action au lieu d’un slogan et un chemin menant à la paix au-delà des barrières culturelles ». Après pratiquement 6 ans, d’importants résultats ont été réalisés à travers l’initiative « La ceinture et la route », selon les explications du diplomate. Abordant ces résultats, son Excellence Jingtao Peng a indiqué que depuis sa mise sur pied, ce projet a déjà enregistré l’adhésion de 160 pays et organismes internationaux dont 40 pays africains, le Fonds de la route de la soie et la banque asiatique d’investissement pour les infrastructures, une synergie de coopération avec les Nations Unies, la création de 300.000 emplois, la création de 75 zones économiques et commerciales des milliers de millions de dollars investis dans divers secteurs. Les actions menées ont aussi permis la réalisation de six grands projets économiques dans plusieurs domaines.

 

SEM Jingtao Peng, Ambassadeur de la Chine au Bénin
« La Chine est prête à accompagner le Bénin pour son développement »

La coopération, ce n’est pas seulement s’asseoir pour discuter. C’est pour réaliser le développement économique et social de chaque pays, parce que chaque pays a sa spécialité, ses atouts mais aussi ses points faibles. Donc, c’est important de conjuguer les efforts. C’est pourquoi le sommet de Béijing sur la coopération Chine-Afrique de l’année dernière a connu un grand succès. Ce qui a abouti à la mise sur pied de l’initiative « La ceinture et la route » qui a obtenu autant de participants et de soutiens du monde entier. La coopération entre la Chine et le Bénin est d’abord historique, amicale et fructueuse. Le Bénin est à l’ère des réformes, une période cruciale de son histoire. Pour atteindre ces objectifs, il faut aussi la coopération internationale et la Chine est prête à accompagner le Bénin dans le processus du développement.

Laurent D. KOSSOUHO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%