.
.

Le triomphe de la vérité

.

Assemblée générale statutaire de 2APDCR: Plusieurs personnes intègrent le cercle des membres d’honneur


L’Association Africaine pour la promotion de danses cérémonielles et royales a tenu son Assemblée générale statutaire, ce 30 juin. Cette activité s’est déroulée au siège de ladite structure offert par le parrain Francis Aïdégo, et s’est soldée par la distinction de plusieurs personnalités en qualité de membres d’honneur de l’Association au titre de l’année 2019.

Ils sont au total 11personnes à porter le titre de « membre d’honneur » de l’Association Africaine pour la promotion de danses cérémonielles et royales (2APDCR) à compter de ce dimanche 30 juin 2019, jour de l’Assemblée générale statutaire de l’Association. Il s’agit de Francis Aïdégo, sa Majesté Abdoulaye Benon Mora, Roi des Bariba de Calavi, Dah Hermas Gbaguidi, Aubin Akpohounkè, Gérard Agognon, David Coffi Aza, Albert Bienvenu Akoha, Alladé Koffi Adolphe, Stanislas Dègbo, Marcel Zounon et feu Donatien Gbaguidi. A en croire le Président de l’Association, Roberto Ewassadja, cette distinction vient récompenser les récipiendaires pour les nombreux sacrifices qu’ils ont consentis pour le rayonnement de l’Association. « Cette année, nous avons essayé de désigner plusieurs nouveaux membres d’honneur dans la panoplie de ceux qui nous accompagnent nuit et jour pour les féliciter et leur exprimer notre gratitude », a expliqué le Président Roberto Ewassadja. Dans le bilan d’activités de l’Association qu’il a présenté à l’assistance, il a souligné que d’importantes avancées ont été notées. Il s’agit entre autres, des nombreux partenariats signés par la vitrine de l’Association qu’est l’Ecole Africaine des Danses cérémonielles et royales (EACR) avec plusieurs autres structures qui ont épousé l’initiative telles que l’Association culturelle dirigée par le Roi des Bariba de Calavi, le Rotary Club Doyen de Cotonou. « Aujourd’hui, notre Association fait partie de la Confédération des danseurs du Bénin, nous faisons également partie des associations appelées à accompagner notre Représentant au Conseil Economique et Social (CES) et la liste n’est pas exhaustive », a ajouté le Président. Dans son intervention le Secrétaire Général de l’Association, Aristide Adaha a présenté un exposé sur le fonctionnement de l’Ecole Africaine des danses cérémonielles et royales, en l’occurrence son programme « Dansons tous maintenant » qui aura lieu du 3 juillet au 14 septembre. Il s’agit en effet, d’un cours intense de danse au profit des apprenants, étudiants, fonctionnaires, commerçants etc. Présent à cette Assemblée générale, Olivier Agonglo, représentant le Chef quartier a félicité Roberto Ewassadja et ses pairs et les a encouragés à conduire l’Association dans la sagesse pour réaliser d’autres prouesses. Il convient de noter qu’à cette occasion, un prospectus résumant la genèse, l’évolution et le fonctionnement de l’Association et de son école, a été distribué aux participants afin de leur permettre de mieux connaître ces deux structures.

Ils ont dit

Gérard Agognon, Conseiller technique de l’Association
« L’Association est en train de grandir »

Je remercie le parrain, Francis Aïdégo, qui nous a offert gracieusement cette salle qui sert de siège à l’Association. J’insiste parce que très peu de personnalités sont disposées à accompagner les promoteurs culturels. Ce siège abrite toutes les activités de l’Association. Ce qui veut dire qu’il contribue fortement dans l’enracinement et le développement de l’Association. Le geste qu’il a fait nous va au tréfonds du cœur. C’est pourquoi, il est important de le saluer. C’est un investissement très énorme et on ne finira jamais de le remercier. Depuis que l’Association est née, elle naviguait de maison en maison. Mais désormais, nous avons un local dans lequel les enfants ne vont plus souffrir et qui est un tremplin qui va permettre à l’Association de grandir davantage. Donc, je profite de l’occasion pour remercier les bonnes volontés qui nous soutiennent par divers appuis. L’Association est en train de grandir et vient de faire un grand pas de plus.

Abdoulaye Benon Mora, Roi des Bariba de Calavi
« Je remercie le parrain qui a offert ce siège à l’Association »

Que le bureau de l’Association reçoive notre gratitude pour l’honneur qu’il nous fait en nous invitant à leur Assemblée générale. La seule chose et le message le plus important, c’est de remercier le parrain qui a offert le cadre. Je pense qu’on ne cessera pas de le remercier. L’humilité qu’il a observée pour sacrifier ce local pour l’Association, le message qu’on m’envoie lui transmettre est un message des ancêtres, ce n’est que des bénédictions. Que les bénédictions soient et que tout le monde se porte en bonne santé pour contribuer au développement de l’Association.

Francis Aïdégo, parrain de l’Association
« J’en ferai plus tant que Dieu me donnera la force »

C’est toute une émotion. Je vous dis merci et je reçois les bénédictions du Roi. Grâce au ciel, que cela soit ainsi. Je ne me reconnais pas parrain, mais je me reconnais en tant que membre actif de l’Association 2APDRC et j’en ferai plus tant que Dieu me donnera la force. Que Dieu nous aide afin que notre Association soit reconnue tant sur le plan national qu’international, et plaise au ciel, nos vœux seront accomplies.

 

Stanislas Dègbo, Président des « AS du Bénin »
« La culture est la chose la plus précieuse que nous avons »

Exif_JPEG_420

Ce que le parrain fait est trop fort. Il a la culture dans son sang selon les témoignages du Président Ewassadja. Il faut avoir de l’amour pour sa culture avant de sacrifier quelque chose qui est plus cher. Nous avons ce que cet immeuble peut valoir en matière de revenu si on devrait le mettre en location. Mais il l’a sacrifié. Nous allons prier Dieu de le combler de toutes ses grâces, afin que sa richesse continue d’accroître. Parce qu’il a dit que tant qu’il vivra, il fera mieux que ça et Dieu lui donnera les moyens pour faire mieux que ça. J’adresse mes vives salutations à celui qui a créé cette Association et tout son bureau. La promotion de la culture n’est pas l’affaire d’une seule personne. C’est l’affaire de nous tous, car on dit souvent que celui qui perdu sa culture a tout perdu et aucun développement ne peut être certain si nous laissons de côté, la culture. C’est la chose la plus précieuse que nous avons. Nous avons cru en cela et nous continuerons toujours de croire que c’est le bon chemin à emprunter.

Dah Hermas Gbaguidi

« J’invite l’éternel sur cette Association, ses partenaires et soutiens »

Donner son cœur pour quelque chose n’est pas facile, parce qu’on est le plus exposé. On reçoit suffisamment de coups. Mais comme on est sur le bon chemin, il y a toujours l’Eternel qui nous préserve de toutes les embûches et c’est cet Eternel que j’invite sur cette Association et tous ceux qui œuvrent pour la dynamiser et révéler notre pays aux autres, car c’est ce qui nous manque. La part congrue pour notre patrimoine et tous les arts, se rétrécit au fur et à mesure et s’il n’y a pas des hommes de volonté, on n’arrive pas à faire grand-chose. C’est important ce que vous faites. Ce soutien va les amener à s’autonomiser et à braver tout pour évoluer. Parce qu’une association qui n’a pas un siège social n’est pas une association. Donc, monsieur le parrain, ne pensez pas que l’acte que vous venez de poser en leur offrant votre local est petit. C’est grand. Etant dans cette situation, moi aussi, je reconnais la hauteur et la portée de cet acte et vous serez toujours béni, puisque la générosité est toujours récompensée. Je félicite le Président de l’Association et je lui dis que le meilleur reste à venir.

Laurent D. KOSSOUHO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *