.
.

Le triomphe de la vérité

.

Can egypte 2019: Bénin et Ghana se neutralisent : 2-2


Attendue depuis plusieurs semaines par tout le peuple béninois, la première confrontation des

Les Écureuils du Bénin face aux Eperviers du Togolais au stade municipal de Lomé lors de la deuxième journée des éliminatoires de la CAN

face aux Black Stars du Ghana dans le cadre de la 32ème Coupe d’Afrique des nations s’est soldée par un nul de 2 buts partout. Pour cette première sortie des coéquipiers de Stéphane Sessègnon logés dans le groupe F, le sélectionneur Michel Dussuyer a fait confiance à un onze, privé de son capitaine, Stéphane Sessègnon, sanctionné pour accumulation de carton jaune. Farnolle, Verdon, Adénon, Adéoti, Imorou, Barazé, Sessi d’Almeida, Poté, Imorou, Cébio et Mounié, ont tenu en haleine les poulains de Kwesi Apiah, conduits par leur capitaine, André Ayew. Leur détermination s’est concrétisée dès la 2ème minute de jeu où, Poté ouvre le score suite à une relance de Cébio, depuis le milieu de terrain. 1-0 pour le Bénin. Mais, cette ardeur s’est très vite estompée avec plusieurs pertes de balles côté béninois, et qui a permis à André Ayew de réduire le score à la 39ème minute. Le jeu qui baissait en intensité côté béninois, a donné l’avantage à l’équipe adverse. A la 43ème minute, c’est le frère de André, Jordan Ayew, qui scelle le sort du Bénin et marque le second but ghanéen, suite à une perte de balle du défenseur, Olivier Verdon. Le Ghana rentre ainsi au vestiaire avec cet avantage au score, 2-1.
En seconde période, les Ecureuils tentent de maintenir le pied sur le ballon. Les consignes de Michel Dussuyer ont payé avec un double changement intervenu à la 63ème minute. Jordel Dossou qui remplace Cebio Soukou, transmet une passe à Poté qui, d’une jolie talonnade, marque le second but pour le Bénin à la 64ème minute. Le score de 2 buts partout ne changera pas jusqu’au terme du temps règlementaire. Les Ecureuils arrachent ainsi un nul face aux Black Stars et devront se relever de forte belle manière, face à la Guinée-Bissau, le samedi 29 juin prochain.

Ils ont dit

Kwessi Appiyah, entraineur du Ghana

« Je remercie mon équipe. Nous avons bien fini la première mi temps. Mais en seconde mi temps nous avons commis quelques erreurs. J’ai toujours confiance en mes joueurs. Chaque compétition le Ghana est cité favoris. Pour moi il faut qu’on joue match après match.
Il y a eu quelques situations dans le jeu qui nous ont défavorisé. Par exemple le carton rouge. Mais il faut continuer. »

, entraineur des Ecureuils du Bénin

« C’est de la satisfaction d’avoir accroché une équipe comme le Ghana.. Mais nous n’avons pas su concrétiser notre supériorité numérique. Nous avons vite égalisé. Mais le Ghana a su répondre comme le font toujours les grandes équipes.

Le choix de Imorou est qu’il a l’expérience pour les grands matches.

C’est un précieux point. Nous venons de faire un petit pas. Et il faut qu’on se remobilise vite pour bien aborder le match contre la Guinée Bissau. C’est vrai qu’une victoire nous permettrait d’aborder le dernier avec 4 points.
Jouer et accrocher le Ghana est un bon résultat. Il est difficile de prendre le monopole du ballon à cette équipe du Ghana. Nous avons essayé de jouer sur nos atouts. La vitesse de nos attaquants et c’est cela qui nous a marché ce soir.
Ce doublé mettra encore plus en confiance Poté. C’est bien pour nous et pour le groupe. »

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *